Présentation de vœux du nouvel an au palais de la présidence: Les présidents des institutions expriment leur soutien aux réformes de Talon

Talon Caucus 2000Les présidents des institutions de la République ont sacrifié le vendredi 06 Janvier 2017, à la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux du nouvel an au Chef de l’Etat. Le président Me Adrien Houngbédji de l’Assemblée nationale et ses pairs des autres institutions,   le Médiateur de la république et les membres de la de la Conférence des présidents de l’Assemblée nationale, 7ème législature ont exprimé de vives voix ce qu’ils pensent des réformes envisagées par le nouveau régime. Dans son discours, la deuxième personnalité de l’Etat, Me Adrien Houngbédji a d’abord au nom de l’ensemble de ses pairs, fait remarquer la vitalité de la démocratie béninoise qui s’illustre par la séparation du pouvoir et l’organisation des élections à bonne date pour la réalisation de l’alternance démocratique. Il est revenu sur la qualité du projet de société du candidat Patrice Talon d’alors qui « l’a crédité de la capacité d’assurer le bien-être des citoyens béninois, par la consolidation des acquis démocratiques, et l’amélioration des performances économiques et sociales. » Il a cité en exemple le budget de l’Etat gestion 2017 et le Programme d’action  du gouvernement qui selon lui, « confirment la détermination de l’équipe gouvernementale, à faire de ce mandat, une étape importante vers un développement structuré et durable ». Au nom de ses pairs présidents d’institution, Me Adrien Houngbédji a salué les relations entretenues entre les institutions de la république durant les huit derniers mois. « Les institutions apprécient déjà, la qualité des relations entretenues avec votre Gouvernement, et espèrent au cours de cette année, les renforcer dans l’intérêt supérieur de notre Nation. » s’est-il réjoui avant de promettre de garantir au chef de l’Etat, la pleine disponibilité de chacune des Institutions de la République, à assumer sa part d’obligation, dans le respect de la Constitution. Enfin, au sujet des réformes, le président Houngbédji a salué la vision du chef de l’Etat qui cadre avec celle du bureau de la 7ème législature. « Les réformes, dans un Etat en construction, sont soumises aux tribulations contextuelles, circonstancielles, sociales et politiques. Toute réforme conduit en effet à des changements d’habitudes, de comportements, de procédés et, souvent, de mode de vie ; elle est douloureuse à l’évidence et parfois difficile à accepter. Mais elle est nécessaire au progrès de toute communauté. Ce sera aussi le cas, pour celles que vous avez engagées, ou que vous envisagez d’engager. Elles réussiront, avec l’adhésion du grand nombre, dès lors que la communication, l’écoute et le dialogue précèderont le choix et la rigueur. Les discussions institutionnelles ont toujours été nécessaires lorsqu’il s’agit de forger le destin d’une Nation » a-t-il laissé entendre.

Germin DJIMIDO

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>