.
.

Le triomphe de la vérité

.

Participation de nouvelles équipes au Chan: Le football béninois très en retard peut s’en inspirer


sportLe Chan dont la finale se joue ce samedi entre la Libye et le Ghana est à sa 3ème édition. La compétition prend de l’ampleur et de nouvelles équipes se qualifient pour y prendre part. Le Bénin qui en a déjà joué trois et qui est toujours absent doit s’en inspirer.

En trois éditions, le Chan est passé d’une compétition d’expérimentation à un tournoi très relevé. Les mastodontes du continent y prennent part et y jouent les premiers rôles. Ce qui est normal. Le fait nouveau est que certaines équipes jugées comme des petits poucets commencent par s’intéresser à la compétition. Pour cette 3ème édition, il est aisé de constater la présence de la Mauritanie et du Burundi qui n’ont jamais joué une compétition majeure continentale. Parmi les équipes sur qui personne ne compte sur le continent, bien évidemment, le Zimbabwe et dans une moindre mesure la Libye. Les deux équipes ont joué la demi-finale de la compétition et la Libye qui doit regarder loin dans les annales pour voir sa dernière finale continentale, attend le Ghana samedi pour l’ultime acte. Toutes les équipes nationales veulent se constituer à partir des joueurs locaux. Même les géants du continent qui comptent des centaines de joueurs à l’étranger ont compris que le football local est la base du succès d’une équipe nationale. Le Nigeria, par exemple,a amené une grosse logistique au Chan 2014 et la formation des Super Eagles locaux est coachée par le vainqueur de la Can 2013 avec les professionnels.

Le Bénin déconnecté

Dans ce processus de réorganisation du football africain sous l’égide la CAF, le Bénin est complètement absent. Les dirigeants préfèrent compter sur des joueurs qui évoluent dans des divisions approximatives en Europe. L’expérience a montré que cette option n’a pas payé et qu’il faut mieux dynamiser le football sur le plan local. Ceci passe par la formation des formateurs, la création des centres de formation, la recherche des sponsors… C’est dans cet élan que le championnat aura un bon niveau. Les joueurs pourront être constitués en une relève de qualité. C’est ce qu’ont compris les équipes qui jouent les compétitions intermédiaires de la CAF dont le Chan.

Mathias COMBOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *