.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mode: Voilà les risques que vous prenez à porter des talons hauts


talons-hautsIls affinent les jambes, mettent en valeur les fesses : les talons hauts vous rendent plus belles. Attention aux dégâts cependant : pieds cornés, bosses sur les orteils, maux de dos, pathologies diverses…. les conséquences peuvent nécessiter l’intervention chirurgicale. Les talons augmentent le dénivelé entre l’avant et l’arrière du pied. Les talons augmentent le dénivelé entre l’avant et l’arrière du pied. De nombreuses études pointent les dangers de porter des talons hauts.
Quels sont les risques encourus si on porte des talons hauts tous les jours ? Quelles sont les conséquences à court et à long terme ?

Daniel Benjamin : Les femmes ne sont pas censées marcher percher sur des talons de plus de 6 centimètres toute la journée, cela a plusieurs conséquences. Tout d’abord on note des problèmes de rétractations musculaires, notamment au niveau des muscles du mollet ou du tendon d’Achille. Ce type de chaussures altèrent la démarche. Ces fragilités peuvent être la cause de tendinites à partir du moment où l’on repasse sur des chaussures plates. Ensuite, cela impact l’avant du pied. Les talons augmentent le dénivelé entre l’avant et l’arrière du pied, donc il y a plus de charge sur l’avant du pied. Cela entrave le bon déroulement du pas et de la marche. Si jamais on a déjà des pathologies héréditaires dormantes comme l’hallux valgus (la bosse sur le gros orteil), les talons sont un facteur aggravant. On peut voir apparaître des pincements nerveux dans l’avant-pied, des problèmes au niveau de la partie plantaire, des formes arthropathie dégénératives au niveau du pied… Mais aussi cela impacte le dos. En portant des talons, les femmes sont sur la pointe des pieds ce qui accentue l’antéversion du bassin. C’est-à-dire que le bassin plonge plus vers l’avant pour faire ressortir les fesses.

Comment soigner ces problèmes ? Dans quel cas une intervention chirurgicale est-elle nécessaire ?
Il existe toute sorte de traitements. Les déformations de l’avant pied, comme l’hallux valgus, sont des maladies héréditaires qui sont très nettement accentuées et accélérées par le port de talons hauts. Si le stade est trop important, une intervention chirurgicale est nécessaire, car on ne peut plus se chausser. Cependant beaucoup de pathologies peuvent être soignées par des podologues, rhumatologues, kinésithérapeutes … Quelles sont les recommandations pour bien choisir ses talons : hauteur, âge, fréquence pour les porter ? Entre 10 et 12 cm, ce sont des talons à porter de façon occasionnelle : deux/trois fois par mois. Entre 6 et 10 cm, il ne faut en abuser même si cela est un peu mieux pour vos pieds et votre dos. L’idéal est de porter des talons compris entre 3 et 5 cm. Il faut savoir que plus le talon est fin plus la cambrure de la chaussure est important et donc plus les dégâts sont importants. Il faut privilégier les talons compensés. Il vaut mieux attendre d’avoir fini sa croissance pour porter des talons hauts. Car pendant cette période l’appareil moteur est très sensible à ces variations et cela peut avoir des conséquences à l’âge adulte.
L’esthétisme imposé par la mode est-il compatible avec une bonne santé de nos pieds ?
Non, les deux sont incompatibles. A partir du moment où les talons sont de plus de 8 centimètres, la santé du pied ne peut pas être bonne. Certes, il existe des minis semelles orthopédiques pour essayer de préserver le pied, mais ce n’est une solution que par défaut. C’est juste un compromis avec des patientes qui ne veulent pas arrêter de porter des talons hauts.

Propos recueillis par Manon Hombourger

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *