.
.

Le triomphe de la vérité

.

Formation professionnelle et emploi: Onifadé – Soumanou pour un meilleur modèle d’insertion des jeunes


Photo de famille des ministres présents à cette rencontre

Photo de famille des ministres présents à cette rencontre

La 4ème conférence des ministres en charge de la formation professionnelle et de l’emploi de l’Uemoa se poursuit à Cotonou. A la suite des travaux de déblayage tenus par les experts en deux réunions, c’est au tour des ministres de se pencher sur l’étude des métiers porteurs pour la sous région et les véritables pistes pouvant favoriser l’insertion des jeunes. Mais, bien avant le conclave qui se tient au Palais des Congrès de Cotonou, c’est le ministre Marcel de Souza, représentant du chef de l’Etat, Dr Boni Yayi qui a procédé au lancement officiel des travaux de cette conférence des ministres. Au regard de l’importance de la rencontre, il a été accompagné d’une dizaine de ministres, entre autres, Eric N’dah, François Abiola, Valentin Djènontin, Mathias Souton, Blaise Ahanhanzo-Glèlè. Très ému de la présence de la forte délégation étrangère qui a répondu présente à cette rencontre sous régionale, le ministre Marcel de Souza s’est dit rassuré que des échanges, sortiront de très bonnes recommandations qui seront soumises aux Chefs d’Etats. A cet effet, aussi bien le commissaire de l’Uemoa que la ministre malienne, président du cadre de concertation, ont tenu à saluer le chef de l’Etat béninois, le Dr Thomas Boni Yayi et tout son gouvernement pour les diverses facilités et autres dispositions particulières prises pour la tenue effective et dans les meilleures conditions de cette conférence. Mention spéciale a été faite de l’implication appréciable des structures accompagnatrice des initiatives en faveur de la recherche de solution à l’emploi des jeunes. En effet, l’occasion de ce tête-à-tête permettra aux ministres béninois en charge de l’emploi des jeunes et de la formation professionnelle, Sofiatou Onidafé Baba-Moussa et Alassane Soumanou de porter plus loin les potentialités des métiers porteurs du Bénin à travers les expériences d’autres pays. Les différents ministres discuteront des mesures incitatives à l’endroit du secteur privé en vue de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes des secteurs formel et informel. Au-delà de cette attente, ils débattront également des critères de réussite des expériences d’insertion menées avec le secteur privé en identifiant un modèle d’insertion optimal défini en vue de sa valorisation et démultiplication au niveau de l’espace UEMOA. Démarrée depuis le lundi 15 juillet 2013 à Cotonou, cette rencontre placée sous le thème central « l’insertion socioprofessionnelle des jeunes : stratégie et rôle du secteur privé », prend fin ce vendredi 19 juillet 2013.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *