.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de charges au Ministère de la culture: Innocent Assogba, le nouveau DG/Bubedra promet une nouvelle vie aux artistes


Innocent-Assogba-le-nouveau-Directeur-général-du-Bureau-béninois-du-droit-dauteur-Bubedra-signant-ici-les-documents-qui-linstallent-dans-ses-nouvelles-fonctions

Innocent-Assogba-le-nouveau-Directeur-général-du-Bureau-béninois-du-droit-dauteur-Bubedra-signant-ici-les-documents-qui-linstallent-dans-ses-nouvelles-fonctions

« Le plus important en matière de gestion collective des droits d’auteurs, c’est l’amélioration des conditions de vie des artistes. C’est à cela que nous allons nous atteler ». C’est la promesse qu’a faite vendredi dernier, le nouveau Directeur général du Bureau béninois du droit d’auteurs et des droits voisins (Bubedra), Innocent Assogba aux artistes sociétaires. Nommé en Conseil des Ministres mercredi dernier, l’homme a pris service le vendredi 8 mars dernier à l’occasion d’une cérémonie officielle tenue à la salle de conférence de l’institution sise à Cadjèhoun.  A l’occasion, Innocent Assogba a rappelé aux artistes fortement mobilisés pour la circonstance  qu’il n’est pas étranger dans ce nouveau monde dans lequel il vient d’être installé. Il les a donc invités à s’unir autour de lui afin qu’il puisse réaliser les objectifs pour lesquels il a été nommé à ce nouveau poste. « C’est dans une démarche d’échanges, d’acceptation de l’autre que l’on réalise de grandes choses », a déclaré le nouveau Dg/Bubedra. Et pour y parvenir, il compte  bien ne pas perdre du temps à achever les chantiers ouverts par son prédécesseur, Arsène Thierry Codo qui a conduit l’institution pendant 4 ans avant d’être promu au poste de Conseil technique juridique du Ministère de la culture. « Je mettrai à profit le temps que j’ai à passer ici pour achever les chantiers ouverts et en ouvrir d’autres pour le bonheur des artistes », s’est-il engagé. En parlant de chantiers, Le Directeur général sortant, Arsène Thierry Codo en a mentionné quelques uns à savoir, notamment les sept instruments que l’Assemblée nationale a votés pour mettre aux normes internationales, les textes juridiques relatifs à la gestion et à la protection du droit d’auteur. Et pour que ce chantier soit bouclé, il a invité son successeur à œuvrer pour que lesdits instruments de ratification « s’ils ne sont pas encore transmis au Secrétariat  général de l’OMPI par le Ministère des Affaires étrangères, que cela soit fait dans les prochains jours ». Il a également insisté sur la nécessité pour le nouveau directeur général d’implanter dans les meilleurs délais, l’agence départementale du Mono-Couffo du Bubedra. Enfin, Arsène Thierry Codo a invité son successeur à œuvrer pour la création du site Web de l’institution « pour donner plus de visibilité au bureau et à ses actions ».

Le nouveau DPAC, Patrick Idohou, promet  faire avancer l’art et la culture

Patrick-Idohou-signe-son-entrée-en-fonction-comme-le-nouveau-Directeur-de-la-promotion-artistique-et-culturelle

Patrick-Idohou-signe-son-entrée-en-fonction-comme-le-nouveau-Directeur-de-la-promotion-artistique-et-culturelle

Le nouveau Directeur de la Promotion artistique et culturelle (DPAC), Patrick Idohou a été installé vendredi dernier dans ses nouvelles fonctions. C’était à l’occasion d’une cérémonie de passation de charges entre les directeurs sortant, Nouatin Constant et entrant Patrick Idohou qui s’est tenue au siège de l’institution à Saint Michel à Cotonou. Juste après son installation, le nouveau DPAC, précédemment Coordonnateur du site Web de promotion artistique baptisé « Portail Culturel » a dévoilé son programme d’action. Selon lui, il se résume en un seul mot: « Avancer ». Et pour y parvenir, il a détaillé que sa méthodologie de travail tourne également autour du mot  ‘’avancer’’. « Voir ce qui est en train d’être fait pour avancer, revoir ce qui a été déjà fait pour mieux avancer, savoir ce qui peut encore se faire pour toujours avancer », a-t-il fait savoir aux artistes qui se sont également fortement mobilisés à cette occasion. Mais le nouveau Directeur ne compte pas jouer à l’exclusion. Il a promis mettre en œuvre son programme d’action dans un esprit de collégialité irréprochable. « Avec vous, au milieu de vous, sans vous mener à la baguette, mais en nous tenant les mains, pour qu’ensemble, l’art et la culture soient promus et toujours promus comme facteur de développement économique et faire du Bénin, le carrefour de l’art et de la culture », a-t-il promis

        Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *