.
.

Le triomphe de la vérité

.

Loi portant violences faites aux femmes au Bénin: L’inertie du gouvernement ralentit la mise en œuvre


Depuis le vote par les députés de la loi 2011-26 du 09 janvier 2012 portant prévention et répression des violences faites aux femmes au Bénin, plus aucune action n’est mise en œuvre par les autorités gouvernementales pour favoriser la mise en application effective de ladite loi. En attendant son décret d’application, le supplice continue pour les femmes.

Une séance de sensibilisation des populations sur le phénomène

Une séance de sensibilisation des populations sur le phénomène

Si les députés ont surpris plus d’un en votant la loi portant prévention et répression des violences faites aux femmes au Bénin, il faut dire que c’est un désintérêt qui s’affiche du côté du gouvernement quant aux mesures qui doivent être prises pour la mise en application de cette loi. Ainsi donc, dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la loi, certains membres des organisations de la société civile, à savoir, Social Watch Bénin, le Collectif des OSC de la commune de Sô-Ava ont entrepris des démarches pour situer les responsabilités quant à la lenteur qui s’observe à propos de l’application de la loi portant prévention et répression des violences faites aux femmes au Bénin. Des différentes démarches, il ressort que c’est le statut quo total du côté de l’exécutif. Que ce soit à la Direction des droits de l’homme (DDH) et au service archivage du Ministère de la justice, de la législation et des droits de l’homme (MJLDH), les éclairages ont mis en exergue la lourdeur administrative qui constitue un obstacle majeur à l’élaboration du décret d’application de la loi par la Direction de la codification et de la législation. Il se dégage aussi que la loi n’est pas publiée au journal officiel de la République du Bénin.

Le 8 mars 2013, il sera procédé à la célébration de la journée internationale de la femme autour du thème « une promesse est une promesse, il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes ». Dans ce cadre, Social Watch Bénin qui intervient sur la thématique depuis un certain nombre d’année avec l’appui technique et financier de Oxfam a choisi pour slogan « la loi sur les VFF est promulguée, prenons les décrets ! ». C’est une occasion pour le gouvernement de démontrer sa bonne foi pour la mise en application de cette loi qui renforce les droits des femmes.

 Bruno HOUESSOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *