.
.

Le triomphe de la vérité

.

Commandeur de l’ordre national: Les mérites de Maxime Houédjissin reconnus


L’ancien député Maxime Houédjissin a été reçu jeudi dernier dans l’Ordre national du Bénin aux grades d’officier puis de Commandeur de l’ordre national. La cérémonie de réception officielle dans ces grades a été présidée par Osséni Koubourath, la grande chancelière de l’Ordre National du Bénin en présence d’une foule nombreuse parmi laquelle figurent de hautes personnalités, des autorités politico-administratives et des têtes couronnées du plateau d’Abomey.


La cérémonie de distinction de Maxime Houédjissin dans les grades d’officier et de commandeur de l’Ordre national du Bénin a attiré trois membres du gouvernement, en l’occurrence, les ministres Marcel de Souza,  Martial Sounton et Blaise Ahanhanzo Glèlè. Etaient également présents, plusieurs personnalités dont des présidents et membres des institutions de la République tels que Théodore Holo de la Haute Cour de justice et Nicolas Adagbé du Conseil économique et social, des députés à l’Assemblée nationale, des élus locaux, municipaux et communaux et des maires. Osséni Koubourath a, dans son discours, loué les mérites de Maxime Houédjissin. Pour elle, l’heureux récipiendaire est un exemple à suivre parce qu’il a beaucoup donné, depuis des années, au développement de sa nation. Le président du Conseil économique et social (Ces), Nicolas Adagbé est allé dans le même sens que la grande chancelière. Dans son témoignage, il a indiqué que le récipiendaire  a marqué l’histoire nationale. « L’homme a fait ses premiers pas avec l’ancien président, Justin Ahomandégbé. Il a été un grand communicateur et a su mettre son talent au service de son pays». Il a souhaité voir la promotion de Houédjissin se transformer en une lettre de mission utile toujours au profit du peuple béninois.
Très ému, Maxime Houédjissin a fait savoir que ce jour est un grand jour pour lui. Car, il rappelle l’accession du Bénin à l’ère du renouveau démocratique. « Cette promotion dans l’Ordre national du Bénin a été l’œuvre du Chef de l’Etat » à qui il a renouvelé sa gratitude. « Cette réception me donne plus de motivation à servir davantage mon pays », a-t-il commenté avant de dédier ses distinctions à ses militants à la base et à son ancien parti politique La Renaissance du Bénin. C’est ce parti qui lui a fait confiance en l’envoyant sièger, pour la première fois, au parlement.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *