.
.

Le triomphe de la vérité

.

Prières de souvenir: La communauté musulmane de Calavi prie pour feu le père de l’Intendant du Palais et le Chef de l’Etat


26 février 2012-26 février 2013. Un (01) an que le père de l’intendant du palais de la présidence de la République a été inhumé sur sa terre natale, Tchaourou dans le département du Borgou. Ce mardi, date de l’anniversaire de son décès, une prière a été organisée en sa mémoire.

« Mon Dieu, pardonne à notre feu père ses péchés commis sur terre, accorde-lui ta miséricorde, accorde-lui ton pardon et montre-toi indulgent à son égard. Garde-le avec bienveillance, fais de sa tombe une demeure spacieuse et purifie-le en usant de l’eau, de la neige et de la grêle. Purifie-le de ses fautes ! ». Ainsi s’exprimait l’intendant du palais de la République, Adam Bagoudou, à l’occasion de cette séance de prière pour le repos de l’âme de son feu père, El-Hadj Bagoudou Zakari Seko Sounon. Les pieds croisés, un chapelet musulman (Ndlr. tessibiou) en main sur une natte dans la mosquée centrale Médine II d’Agori Plateau à Abomey-Calavi, au petit matin de ce mardi 25 février, Adam Bagoudou se dit rassuré de ce que son père, décédé le dimanche 26 Février est encore en vie.   « Que Dieu, le Tout-miséricordieux nous écoute et protège notre papa, nous avons la foi qu’il est toujours parmi nous », ajoutera-t-il. Pour lui, c’est aussi l’occasion de remercier le Chef de l’Etat, le Dr. Boni Yayi  qui a suivi  en personne les obsèques de son feu père. «  A son endroit, je souhaite longue vie pour le bonheur de la nation béninoise », ajoute-t-il. C’est dans cette logique que s’est inscrit  l’imam de cette mosquée qui a demandé d’intercéder  auprès de Dieu au nom de la famille Bagoudou. Dans sa prière,  El Hadj Moutawakil Malick Boukary a exhorté Dieu à maintenir  sa main protectrice sur  les différents membres de la famille pour la continuation  des actions de charité effectuées par El-Hadj Bagoudou Zakari Seko Sounon lors de son vivant. La prière de l’Imam est également allée à l’endroit du Chef de l’Etat, à qui il a demandé la longévité et l’endurance face aux différents pièges que ne cessent de lui tendre « ses proches de mauvais cœur ». Tout comme son fils Adam Bagoudou, certains parents ont également effectué le déplacement vers ce lieu de prière. Au regard des actes humanitaires que le défunt a posé avant sa mort,  le président de l’association de développement de la commune de Tchaourou, Kassimou Abou Kabassi a, lui aussi, assisté la famille. A cette occasion, il s’est réjoui  de l’unité et la de solidarité qui continuent de caractériser ses enfants et petits-enfants après son décès. Dans le rang des parents et amis, on pouvait également  remarquer, l’ancien maire de Tchaourou, Monsoulé Abou. Leur souhait est de revoir, au dernier jour du jugement, leur père El-Hadj Bagoudou Zakari Seko Sounon.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *