.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de charges au MICPME: Les travailleurs saluent le leadership de Sofiatou Onifadé


Onifadé et Gbedo apposant leur signature dans le cahier de passation de charge

Vendredi dernier, l’ex-ministre de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises (Micpme), Sofiatou Onifadé Baba-Moussa a passé  le témoin à son successeur, Me Marie-Elise Akouavi Gbèdo. L’ancien Garde des sceaux a pris les commandes de ce département en présence des travailleurs et des invités.

A l’occasion, la Ministre sortante, Sofiatou Onifadé Baba-Moussa a félicité son remplaçant pour sa nomination. Elle n’a pas occulté de remercier le Chef de l’Etat qui l’a nommée. Lors de son passage dans ce département ministériel Sofiatou Onifadé a mené plusieurs actions notamment dans le cadre des élections consulaires à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin, la relance de l’industrie textile béninoise, le renforcement des capacités du dispositif national, des Normes de Métrologie et de Contrôle de la Qualité, le renforcement des capacités de la brigade de lutte contre la fraude et la concurrence  déloyale, la réforme du secteur cimentier etc. « Mon séjour quoi que bref à la tête  de cet important Ministère a été très enrichissant et m’a permis, avec l’appui des cadres et agents dévoués et disponibles que j’y ai trouvés, d’inscrire de nouvelles actions au profit de mon pays ». Mesurant l’ampleur des actions qui l’attendent, la Ministre Marie Elise Gbèdo a reconnu devoir s’appuyer sur le principe selon lequel l’administration est une continuité. Pour cela, elle a promis travailler avec le personnel existant pour réussir la nouvelle mission à elle confiée par le Chef de l’Etat.

Sofiatou Onifadé félicitée par le personnel et le syndicat

Mission accomplie par Sofiatou Onifadé Baba-Moussa. C’est du moins ce qu’il convient de retenir des différentes interventions. A cet effet, le secrétaire général du Ministère, Théophile Odounlami, a reconnu que l’ancienne ministre a conduit à des étapes significatives des dossiers qui, entre temps, connaissaient un certain essoufflement. Il a rassuré la nouvelle de la disponibilité et de l’engagement du personnel à travailler à ses côtés pour cette nouvelle mission. Pour sa part, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs, Aristide Midohungbé a remercié Sofiatou Onifadé Baba-Moussa pour le travail abattu depuis octobre 2012. Toutefois, il a invité Mme Gbèdo à se pencher sur leurs revendications à savoir, l’acquisition d’une motopompe neuve et d’un nouvel ascenseur, le règlement le plus vite possible du problème des primes cambriolées en payant les ayants droits, la gestion rationnelle des véhicules administratifs, la promotion et la décoration des agents méritants. Le Syntraciat a exigé que le Ministre entrant introduise une communication  en conseil des ministres afin de faire du Centre de Perfectionnement et d’Assistance en Gestion (Cepag), une école de formation continue pour les agents du Micpme.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *