.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion des crises, catastrophes naturelles et des changements climatiques au Bénin:Le PNUD outille les parlementaires pour une meilleure réponse législative


L’hôtel Terra Nostra de Ouidah a servi de cadre, les vendredi 06 et samedi 07 juillet dernier à l’atelier de sensibilisation des parlementaires sur l’intégration de la réduction des risques de catastrophes et les changements climatiques dans les instruments de planification de développement dans la législation et à « Beyond Rio+ 20 ». C’est à l’initiative du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Bénin.

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) s’active pour une meilleure implication des parlementaires béninois à la réduction des risques de catastrophes et des changements climatiques au Bénin. C’est ce qu’il convient de retenir à l’issue de cet atelier de 02 jours qui a mobilisé plusieurs députés de la 6ème législature.

 A en croire le Dr Constant Houndénou du PNUD, cette initiative qui fait suite au constat que le Bénin, à l’instar de plusieurs pays pauvres fait face à diverses manifestations des mutations environnementales en général tels que les inondations et la dégradation des terres, vise plusieurs objectifs. Il s’agit, entre autres, selon lui, de « faire le point aux parlementaires de la mise en œuvre des engagements pris et des conventions signées par le Bénin dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes et des changements climatiques tout en les identifiant comme instruments en faveur de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD),

identifier les défis à relever dans le domaine de la gestion des crises et catastrophes naturelles et des changements climatiques, aider les députés à découvrir les vides à combler dans le domaine de la gouvernance environnementale pour voter des textes de loi relatifs aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques, renforcer les capacités des députés à l’intégration de la réduction des risques de catastrophes et des changements climatiques à travers les textes de lois dans le cadre du respect des engagements internationaux pris par le Bénin ».

Pour le représentant du président de l’Assemblée nationale à l’ouverture des travaux, l’honorable Djibril Débourou et le président du Réseau des parlementaires en charge de l’Environnement, l’honorable Soulé Sabi Moussa, cette initiative vient à point nommé. A en croire leurs propos, ces deux jours de travaux permettront aux parlementaires d’être mieux outillés pour identifier les défis à relever dans le domaine de la gestion des crises et catastrophes naturelles et des changements climatiques au Bénin.

Ils seront également, selon leurs propos, l’occasion de renforcer leurs capacités pour l’intégration de la réduction des risques de catastrophes et des changements climatiques à travers les textes de lois dans le cadre du respect des engagements internationaux pris par le Bénin.

Jean-Claude D. DOSSA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *