.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite d’amitié de l’ancien Président ghanéen au Président maire de Cotonou:Soglo et Rawlings parlent des trois grands défis qui s’imposent aux gouvernants africains


Les deux hommes d’Etat prennent une vue d’ensemble avant d’entamer les discussions

Le Président maire de Cotonou, Nicéphore Dieudonné Soglo a reçu hier, mercredi 25 avril 2012 dans la matinée à son domicile à Haie Vive à Cotonou, la visite de l’ancien Président ghanéen, Jerry John Rawlings. Au menu des échanges, les deux hommes d’Etat ont discuté sur la conduite à tenir face aux multiples crises qui naissent sur le continent africain. Mais au-delà de tout, les deux hommes, tous membres du forum des anciens Chefs d’Etat africains, ont abordé les trois nouveaux défis qui s’imposent à l’Afrique.

 Il s’agit selon le point fait par le Président maire, Nicéphore Soglo après les échanges avec son hôte, de la question du « Devoir de mémoire » auquel tous les gouvernants africains doivent pouvoir sacrifier en identifiant dans chacun des pays, un lieu où se regroupaient les esclaves avant leur envoi dans les champs de plantations en Occident. Le 2ème élément qui préoccupe le forum des anciens Chefs d’Etat, c’est la cruciale question de l’autonomie énergétique. Selon le Président maire en effet, le continent dispose de tous les atouts nécessaires pour alimenter sans difficulté, ses pays en énergie électrique. Mais par manque de politique rigoureuse, ces atouts ne sont pas exploités.

Et c’est pour éveiller les nouveaux dirigeants sur la question que le forum a inscrit cette préoccupation dans son agenda. Le dernier défi que devra relever l’Afrique aux dires du Président maire de la ville de Cotonou, c’est la question de la révolution verte. C’est une priorité absolue dont les dirigeants africains seront bientôt saisis, surtout que selon lui, la population africaine « va doubler en 2050 ». A la fin des échanges, le Président Soglo a fait le point des discussions qu’il a eues avec son hôte, Jerry John Rawlings.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *