.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du RAMU:Dorothée Gazard et Raphaël Edou associent les élus locaux


Ils étaient 65 élus locaux sur 70 à prendre part jeudi dernier, à l’atelier d’échanges avec les élus locaux sur le Régime Assurance Maladie Universelle (RAMU). Organisé par le ministère de la santé, cet atelier a été l’occasion pour le professeur Dorothée K. Gazard et son homologue de la décentralisation, Raphaël Edou de solliciter et d’obtenir l’appui des partenaires locaux pour poursuivre les actions en vue de faire de l’initiative une réalité au Bénin.

« Il n’y a pas de développement possible à la base sans un bien-être physique et psychologique des populations ». Ainsi s’exprimait Dorothée K. Gazard à l’ouverture de l’atelier d’échange qui a eu pour cadre l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo. Pendant deux jours, les participants à cette rencontre se sont imprégnés du contenu du RAMU, de ses avantages et des risques qu’il couvre.

Initiative du gouvernement du Docteur Boni Yayi, le RAMU vise à améliorer l’accès financier des populations aux soins de santé de qualité et donc à préserver le principal facteur de production et le premier levier du développement qu’est le capital humain. « Les élus locaux sont les autorités politico administratives les plus proches des communautés. Ils sont particulièrement préoccupés par la santé des populations dont ils ont la charge », a déclaré Dorothée K. Gazard qui a également insisté sur la nature de la contribution attendue des élus locaux. Cette contribution peut s’exprimer entre autres, à travers l’appui à la communication, à la sensibilisation, à la mobilisation et à une adhésion massive des populations au dispositif ; l’appui à l’organisation et à la professionnalisation de certains acteurs du système tels que les mutuelles de santé, etc.

Ainsi, les élus locaux devront objectivement définir le cadre de collaboration entre eux, identifier les types d’accompagnements. « Chaque maire doit se battre pour faire adhérer le plus grand nombre de populations, sensibiliser et éduquer les populations sur les principes du RAMU », a pour sa part souligné le ministre de la décentralisation Raphaël Edou qui a invité les élus locaux à soutenir le RAMU et à œuvrer pour son opérationnalisation.

Wandji A.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Mise en œuvre du RAMU:Dorothée Gazard et Raphaël Edou associent les élus locaux

  1. OYEKAN DOMINIQUE

    je suis le 2eme adjoint au maire de ketou.j’ai participé a l’atelier sur ramu qui a eu lieu a grand popo. il nous a été promis d’envoyer le rapport par mail. mais jusqu’aujourd’hui, je ne l’ai pas; ce qui ne me permet pas de faire un rapport détaillé au maire pour que le conseil soit aussi informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *