.
.

Le triomphe de la vérité

.

INVESTIGATIONS SUR LES DESSOUS DE LA GESTION DES SOCIETES D’ETAT:L’IGE démasque un DG qui se fait payer son salaire d’ancien ministre


Jacques Alidou Koussé, Inspecteur Général d’Etat

L’affaire de suspension des primes dans les sociétés et offices d’Etat ouvre la boite à révélations de la Présidence de la République. Commis pour faire des investigations dans les sociétés d’Etat afin de faire le point des primes perçues jusqu’ici, le comité restreint mis en place par le Chef de l’Etat entre déjà en possession de dénonciations croustillantes.

Selon des sources concordantes, il est parvenu au palais de la république et à l’Inspection générale d’Etat que l’un des anciens ministres de Boni Yayi s’est fait une réputation dans la consommation sans bornes des primes. Bombardé directeur général d’une des sociétés d’Etat, cet ancien ministre s’est résolu à transformer la société d’Etat qu’il dirige en un département ministériel bis. A cet effet, il a décidé de se faire payer par la société dont il a la charge, son salaire ministériel, comme s’il était toujours au gouvernement.

Ainsi, sans exercer la fonction ministérielle, ce DG de société a fait déposer son ancienne fiche de paie ministérielle pour se faire établir un salaire de base dans la société d’Etat. De sorte que ce DG, qui n’exerce plus la fonction gouvernementale, perçoit le salaire de ministre de la République au vu et au su de tous, sans que les auditeurs internes du gouvernement au sein de cette société d’Etat ne bronchent.

 En percevant illégalement ce salaire de ministre, sans passer par le conseil d’administration, comme c’est souvent le cas, ce DG de société d’Etat, s’arroge des primes faramineuses qui font qu’il se coule une vie douce même si la société continue de bénéficier de subvention de l’Etat pour résister à sa disparition. L’IGE qui a découvert cette mafia continue actuellement les investigations pour démasquer cette manœuvre.

D’après la fiche secrète déposée déjà à Boni Yayi, c’est dans son propre camp, la majorité présidentielle, que la mauvaise gestion brille. Car tous les directeurs généraux en poste sont de l’obédience politique du Président de la République. Selon certains agents, les retombées de la mauvaise gestion sont versées au Chef de l’Etat à travers les mobilisations des militants sur le terrain.

L’IGE déterre les dossiers, panique dans les rangs des DG

Les investigations que mène l’IGE vont du général au détail près dans le cadre de l’affaire des primes mirobolantes perçues dans les sociétés d’Etat. Selon des sources généralement bien informées, les services de l’inspections générales d’Etat acculent les directeurs généraux des sociétés d’Etat qui ont actuellement le feu aux fesses.

Pour faire un point précis et détaillé au Chef de l’Etat de l’état de consommation des primes, l’Ige aurait demandé aux sociétés d’Etat de lui fournir dans un bref délai le point de toutes les missions effectuées ainsi que les primes afférentes à ces missions et les rapports.

 Mieux, les différentes justifications des différents états sont attendues par les services de l’IGE qui attendent de mettre tout au clair et redéfinir une nouvelle base d’octroi de primes que le conseil des ministres va examiner pour faire régner un nouvel ordre financier dans les structures sous tutelles et les sociétés d’Etat.

Wandji A

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “INVESTIGATIONS SUR LES DESSOUS DE LA GESTION DES SOCIETES D’ETAT:L’IGE démasque un DG qui se fait payer son salaire d’ancien ministre

  1. Patience

    Ne vous en faites pas ! Si on veut que ce pays décolle, on a la solution. Tout le reste est du woyo woyo (bla bla).

  2. Daouda

    Bj moi je ne crois plus à rien. Au départ j’ai cru que le chef de l’Etat voulais vraiment changer les choses mais c’est faux.
    j’en veux pour preuve dans ma société l’inspecteur d’Etat demande une voiture 4X4 toute neuve, cinq ordinateur portatif, un budget de fonctionnement de 40millions. Mais à défaut du lui donner la 4X4 il utilise une des plus belle voiture de la société que tu rencontre dans toutes les rues de cotonou comme si c’était un taxi, il va même en week end avec ce moyen de l’état. Tenez vous tranquille ce même inspecteur demande la mêm chose à la seconde société où il est en mission. Je précise que les deux société dont il à la charge sont logé dans un même batiment. Est-ce cela le changement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *