.
.

Le triomphe de la vérité

.

Création de l’Association interprofessionnelle de spécialistes des énergies renouvelables au Bénin:L’AISER, pour aider le gouvernement dans le développement des énergies renouvelables


L’énergie est au cœur de toutes les questions de développement économique et social. A cet effet, depuis le jeudi 27 octobre 2011 au Chant d’Oiseau de Cotonou, l’Association interprofessionnelle de spécialistes des énergies renouvelables au Bénin (AISER) a été créée. Mise sur les fonds baptismaux à l’issu d’un congrès où un bureau de 11 membres a été mis en place avec des statuts et règlement, l’objectif visé selon le Président de cette association, est d’accompagner le gouvernement en prendre les mesures idoines pour rendre disponible l’énergie sur toute l’étendue du territoire à des prix soutenables pour les populations et pour le développement des activités économiques.

A en croire le Président Faustin Dahito, l’AISER vient comme une force faciliter la concrétisation de certaines actions contenues dans le cahier de charge du ministère de l’énergie. Au nombre des défis que ce regroupement composé de grands spécialistes, compte relevés, il faut citer la disponibilité à coût compétitif de l’énergie. L’AISER n’entend pas rester les bras croisés lorsque le Bénin reste dépendant dans l’usage de l’énergie électrique.

En contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté au Bénin, elle compte faire du partenariat qui sera noué avec le gouvernement un instrument pouvant permettre la croissance durable de l’économie nationale. Ceci conduira selon le Président Faustin Dahito de freiner de façon sensible la destruction du couvert végétal. Assistée pour la circonstance de la direction générale de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie (ABERME), l’occasion a été pour son premier responsable, Zacari Eoulam de présenter la situation d’approvisionnement en énergie des villes et campagnes du Bénin pour justifier le bien fondé de la mis sur pieds de cet organe d’accompagnement.

Selon le Directeur général, le Bénin compte 3767 localités dont 300 bénéficient de l’électricité. Cela est un grand retard que le document de politique d’électrification des localités rurales entend corriger. Ainsi, « à l’horizon 2025, l’Etat procédera à l’électrification de toutes les zones enclavées et reculées au Bénin » a laissé entendre le Directeur général Zacari Eoulam.

Pour y arriver, l’ABERME entend électrifier chaque année 150 à 200 localités par différentes options techniques à savoir, le raccordement aux réseaux conventionnels de la SBEE, l’hydroélectrique, le solaire photovoltaïque, l’éolien et d’autres sources d’énergies renouvelables nécessitant ainsi un financement d’au moins 40 milliards de francs Cfa. Représentant attentif du ministre de l’énergie empêché, le directeur de cabinet, Raoufou Badarou a exprimé la ferté du gouvernement.

Car la naissance de cette association vient combler un vide qui était nécessaire de combler dans la mesure où en raison des investissements énormes à réaliser dans le secteur de l’énergie, le secteur privé a un grand rôle à jouer aussi bien sur le plan financier, technique que du savoir faire. A en croire Monsieur Raoufou Badarou, en établissant un partenariat intelligente te fructueux avec l’AISER le développement ministériel peut être rassuré d’une part de mettre en œuvre avec succès le « Programme énergie pour la réduction de la pauvreté et le développement ».

Au regard de l’immensité des actions à entreprendre, les initiatives privées comme celles entreprises depuis quelques années par les structures comme l’AISER sont à encourager. Dans ce cadre, le gouvernement a prévu en application de la Loi portant Code d’électrification en République du Bénin, d’apporter un appui aux initiatives privées à travers la mise en place d’un mécanisme de financement qui accordera de subventions pour accompagner les cations d’électrification en milieu rural à travers le Fonds d’Electrification Rurale.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *