.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée d’échanges avec les populations à la base: Bio Tchané porté en triomphe, le Changement enrhumé dans le Nord


Des prières dans les mosquées de Parakou, des visites de courtoisie aux personnalités religieuses, des échanges directs avec les populations des principaux arrondissements de Parakou, Djougou, Copargo et Natitingou. A pas de charge et accompagné de ses lieutenants dont notamment l’homme d’affaires El Hadj Ibrahim alias Sassif, l’Honorable Samou Seydou Adambi, l’ex-ministre Arouna Aboubacar, Grand Boubou et d’autres inconditionnels leaders comme les honorables Assan Séibou, Wallis Zoumarou et l’ancien chargé de mission du Général Kérékou Amadou Tchinnin pour Djougou, le président de la Boad a communié avec les siens et tâté ses réelles chances. Après avoir été pompeusement accueilli par des populations décidées à verser leur sang pour son élection et pris de sérieux bains de foule comme un président de la République, Abdoulaye Bio Tchané s’est dit définitivement déterminé à ne plus arrêter le mouvement jusqu’à la date fatidique où les urnes vont le propulser à la Marina. Par ce bref séjour dans le septentrion, ABT est parvenu à démystifier les Cauris qui, désorientés, n’ont eu d’autres moyens que de s’éclipser. ABT a enfin répondu aux vœux des Parakois, Djougois et d’autres inconditionnels dans tous les recoins du septentrion. En effet, ils ont longtemps souhaité échanger avec leur frère mais en ont été longtemps empêchés par les thuriféraires du régime du changement qui ont toujours prétexté de trouble à l’ordre public. Désormais, c’est chose faite. Les populations de Parakou, Djougou, Copargo, Natitingou et autres ont échangé avec l’actuel Président de la BOAD, prétendant sérieux au fauteuil présidentiel. Partout ABT a fait salle comble et séduit beaucoup d’admirateurs. Il a d’ailleurs mis fin aux folles rumeurs qui tendent à faire croire qu’il ne sera pas candidat. D’abord, à Parakou, l’ancien ministre des finances du Général Mathieu Kérékou a réussi à s’allier la compagnie des dinosaures politiques comme l’ex-ministre Arouna Aboubacar, l’honorable Samou Seydou Adambi, l’homme d’affaires El Hadj Ibrahim Sassif … Pour ce périple qui l’a conduit chez les différentes personnalités religieuses comme l’Imam central, l’archevêque de la cité des Kobourou où bénédictions et prières l’ont accompagné pour son engagement à faire du Bénin un pays véritablement prospère, ABT a reçu l’adhésion ferme d’une foule en liesse simplement heureuse de sa descente sur le terrain. Ils étaient nombreux à mettre volontairement du carburant dans leurs voitures, moto, ou à sortir spontanément de chez eux pour accueillir celui qu’ils appelaient le leader véritable du septentrion qui portera désormais leur espoir après la grosse déception de l’ère du changement.

LES BENEDICTIONS ET PRIERES QUI GALVANISENT A JAMAIS ABT

Bio Tchané tient le bon bout. En fin connaisseur des rouages de la politique béninoise, le président de la BOAD a démarré sa tournée par la visite des chefs religieux. Des musulmans au clergé catholique, en passant par les christianistes célestes à qui l’honneur est revenu de recevoir en premier le Président Abdoulaye Bio Tchané, la situation sociopolitique nationale béninoise marquée par une crise sociale tendue a été évoquée pendant les échanges. Sa rencontre avec l’Archevêque de Parakou, Monseigneur Fidèle Agbachi a été empreinte de convivialité. ABT, très heureux de rencontrer l’Archevêque a dit toute sa joie d’échanger avec lui et de signer le livre d’or. A la fin des entretiens, Monseigneur Agbachi a indiqué « C’était pour moi l’occasion de le saluer, de le féliciter pour ce qu’il représente, non seulement pour l’Afrique, mais en particulier pour le Bénin dont il porte le drapeau d’une manière plus que convenable par son caractère de technocrate, par l’intégrité de sa gestion et aussi par toutes les aides que nous vaut sa présence à l’extérieur. C’est un digne fils qui n’a jamais oublié d’où il vient.» A la mosquée centrale de Yéboubéry, où Bio Tchané s’est rendu en début d’après midi, ABT a fait la prière du vendredi. Il a prié avec ses frères musulmans devant une foule compacte spécialement venue à cette mosquée à cause de la présence du candidat sur les lieux. L’enthousiasme et la grande satisfaction qui se lisaient sur tous les visages témoignent d’ailleurs de ce que l’homme était plus que désiré et attendu de pied ferme par ses sympathisants. Lors de sa prêche, l’iman n’a pas manqué de saluer la présence du présidentiable pour qui il a demandé aux fidèles de prier. Comme si ALLAH donnait une réponse immédiate à la demande de l’iman, une pluie bénie à commencé par s’abattre sur la ville de Parakou juste après la grande prière du vendredi jusqu’à 16 heures, heure de la prière de l’après-midi. C’est d’ailleurs sous cette pluie battante que ABT, en musulman fervent, s’est rendu à la mosquée de Yarakinnin pour la prière de 16h. Là également, ils étaient nombreux les fidèles venus prier ensemble avec la délégation de ABT

 DES ECHANGES DIRECTS QUI DETERMINENT ABT

Après avoir reçu la bénédiction d’ALLAH et reçu les prières, le président de la BOAD a rencontré des jeunes et des femmes de la ville de Parakou qui partagent les mêmes idéaux que lui au maquis «Les Marmites du roi». Là, les oreilles de ABT ont entendu et ses yeux ont pu lire toute la déception de la plupart des gens. A cette occasion, il a pu apercevoir dans les propos des ceux qu’il a rencontrés, le grand espoir qu’ils placent tous à son avènement à la magistrature suprême de notre pays. Dans ses échanges directs, le président de la BOAD a compris qu’il ne peut plus reculer, tant les espoirs placés en lui sont nombreux. Avec les étudiants et les journalistes résidant à Parakou qui ont également eu le privilège d’échanger avec le Président de la BOAD, il a exposé sa vision du développement du Bénin. A travers des échanges francs et sincères, ceux-ci ont entretenu le président sur leurs attentes. A son tour, Abdoulaye Bio Tchané, en homme averti des questions de développement, leur a dit ce qu’il pense faire pour changer les choses et redonner espoir à toute la nation. A propos de sa réelle candidature à la magistrature suprême, question massivement abordée par tous, ABT a clairement dit qu’effectivement il a l’intention de répondre aux attentes du peuple. Derrière l’hôtel Coteb où réside sa sœur, le Président Abdoulaye Bio Tchané était attendu par une foule de femmes et d’hommes venus le rencontrer. Ils y étaient depuis 11h. L’attente a été certes longue, mais les échanges ont été fructueuses et ont porté sur la nécessité de donner une nouvelle chance de développement à notre pays. C’est d’ailleurs à l’unisson que les uns et les autres ont appelé le Président Abdoulaye Bio Tchané à tourner la page du changement par sa candidature à la présidentielle. A cet appel le président de la BOAD a dit qu’il ne va pas se dérober, pourvu que Dieu lui donne la santé et lui prête longue vie. Comme on peut le constater, au regard de la détermination affichée par tous, notamment ceux qui accompagnent Bio Tchané dans sa marche courageuse, la machine électorale d’ABT est définitivement lancée à Parakou et rien ne pourra l’arrêter..

LE CHANGEMENT MIS EN DEROUTE

La première sortie triomphale effectuée par Abdoulaye Bio Tchané à Parakou a permis de démystifier toutes les folles rumeurs. Elle a permis également de montrer au grand jour que le mouvement ABT est lancé pour rectifier le changement. L’enthousiasme populaire noté autour du président de la BOAD a commencé déjà par faire frémir les tacticiens du changement qui n’ont plus le sommeil, de sorte qu’il est aisé d’affirmer qu’après le passage d’ABT au Nord, l’ouragan a tout rasé sur son passage. C’est d’ailleurs à juste titre que certains se sont exclamés en se demandant sur qui l’actuel locataire du Palais de la Marina pourrait compter désormais pour rempiler. Derrière le Président Abdoulaye Bio Tchané, on a en effet vu des artisans de première heure de la victoire du Président Boni Yayi en 2006. De l’honorable Samou Seydou Adambi à l’homme d’affaires El Hadj Sassif en passant par le ministre Arouna Aboubacar et les autres, tous ont manifesté leur grande déception par rapport à la gestion qui a été faite de cette victoire. « C’est une petite démonstration que nous venons de faire pour montrer que la ville de Parakou n’est pas la chasse gardée de quelqu’un. Comme vous le constatez, la population qu’on a longtemps intimidée et réduite au silence a tout compris. Et c’est le sens qu’il convient de donner à la mobilisation que vous voyez. Point n’est donc besoin de démontrer autrement que le Président Abdoulaye Bio Tchané est porté par un grand nombre de Parakois. Vous l’avez vu et vous l’avez touché du doigt », a dit le ministre Arouna Aboubacar. Contrairement donc à ce qu’on croyait, la bataille de Parakou n’était pas gagnée pour l’actuel locataire du Palais de la Marina.

Gérard AGOGNON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Tournée d’échanges avec les populations à la base: Bio Tchané porté en triomphe, le Changement enrhumé dans le Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *