.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère journée du championnat national de football: Tonnerre annonce les couleurs, certains grands en difficulté


Le championnat national de ligue professionnelle de football est effectivement lancé sur tous les stades du Bénin. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président de la ligue professionnelle lui-même. Sébastien Ajavon avec son équipe au grand complet et le ministre des sports ont donné le top de la saison. Sur le terrain, c’est l’USS Kraké qui a surpris Mambas Noirs en fin de partie. Le dimanche les autres rencontres se sont déroulées avec les fortunes diverses pour les équipes. Tonnerre écrase Requins et les grandes équipes sont en difficulté. 12 buts ont été marqués soit une moyenne de 1,17 par match.


Mambas Noirs-USS Kraké 0-1 :

Les protégés de Lawson passent de travers
Sale soirée pour les joueurs de Mambas Noirs qui n’ont rien prouvé face USS Kraké. Les deux formations ont présenté une copie sale au maigre public qui a effectué le déplacement de Cotonou. Seul le but en fin de partie du Guinéen Bangoura Ansoumanou a réveillé les spectateurs. Il y a tout de même des garçons à suivre dans les deux camps notamment le capitaine de Mambas Noirs Asante Isaac et Loba Samuel Alex de l’USS Kraké auteurs d’un match au dessus de la moyenne en dépit du collectif qui a été approximatif des deux côtés.

Requins-Tonnerre 0-3 :
Michel Sorin et les siens ont bu le calice jusqu’à la lie
Les Awissi Wassa ont vu du rouge face à une équipe de Tonnerre bien organisée et plus fraîche. La formation de Bohicon est d’un cran supérieur aux Requins qui n’étaient pas à la hauteur du challenge proposé par les champions en titre. 23ème et 46ème minutes Yao Roland réalise le doublé devant onze Requins sans arme. Et Youssouf vient finir la sentence en fin de partie. Le bourreau des joueurs de Cotonou aura été Ntcho Séka qui a malmené le bastion défensif des locaux pendant 90mn. Les Requins doivent se ressaisir avant la rencontre de la 2ème journée face à Mogas 90.

Dragons-Aspac 1-1 :
La poire en deux
Dos à dos. Les trois points de la partie n’ont pas choisi de preneur. Les joueurs de la capitale n’ont pas réussi leur entame à domicile face à une équipe portuaire coachée par l’ancien international Alain Gaspoz. Au but des dragons, Sidoine Oussou a vite répondu. Les Ouémènous qui pensaient venir à bout de cette formation devant leur public sont tombés sur une formation pleine d’envie de jouer et de prouver qu’on peut aussi compter sur elle. La bataille entre Gaspoz et Latoundji n’a pas connu de vainqueur. Seulement qu’en déplacement, Gaspoz et ses joueurs reviennent à Cotonou avec un point très important pour la suite de la compétition.

Dynamo-Soleil 1-0 :
La petite surprise
En ce début de saison aucune équipe ne veut se faire impressionner. C’est pourquoi, à domicile au stade Goho d’Abomey, Dynamo n’a pas raté son entame face à l’un des favoris de la compétition. Les coéquipiers du gardien de but Serges Djiwanou ont démontré à leurs futurs challengers qu’Abomey sera un véritable enfer. William Koudjo a sauvé les siens en ouvrant le score. Plus rien ne sera marqué malgré les belles tentatives de Sanoussi, l’attaquant de pointe de Soleil FC qui doit refaire surface lors de la 2ème journée s’il veut aller loin dans la compétition.

Epoir-Dynamo de Parakou 1-0 :
Les Savalois sont là aussi
Dans cette rencontre des petits poucets, c’est la formation locale qui fait la bonne affaire en venant à bout de son homologue de Dynamo de Parakou. A domicile, les joueurs d’Abatan ont assuré l’essentiel devant un potentiel adversaire pour le maintien. Ces trois points pris dès l’entame seront déterminants pour la suite des débats.

Buffles-Mogas 1-0 :
Mille regrets pour les Pétroliers
Les joueurs d’Eustache d’Almeida ont failli revenir de Parakou avec dans leur valises un point, n’eut été ce but assassin de Gambari Tamimou. Zocli Romuald et les siens ont tenu en respect le public de Parakou avec une défense bien conduite par Lunel Dossou Gbété. Mais un petit flottement a permis aux locaux de scorer et de gagner la partie face à un prétendant sérieux au titre. A domicile, face à ses adversaires directs pour le titre, la formation de la cité des Koburu ne tremble jamais. Mission accomplie pour les locaux.

Panthères-AO 2-1 :
Logique victoire
Dans le passé, les Panthères ont montré qu’elles sont souvent mordantes à la maison. Face à Avrankou Omnisports de Goudjo Bruno « Adoula », la formation locale l’a encore démontré dans une ambiance de folie. Victoire logique face à un adversaire qui ne pourra pas faire forcement le poids face à des adversaires de cette trempe. Les joueurs de l’Ouémé doivent vite se ressaisir s’ils veulent titiller les grands de la compétition.
José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page