.
.

Le triomphe de la vérité

.

Respect d’engagement d’aide aux démunis: L’Association « Lendemains Soleil » reçoit un conteneur de matériel médico-social


Le conteneur de matériels reçu par Lendemain-soleil Le Professeur Félix Hazoumé , président de l’Association « Lendemains Soleil Bénin» et son épouse Mme Antoinette Hazoumé, vice présidente de cette association pour la section France sont en phase avec leurs engagements. C’est ce qu’on peut déduire lorsqu’on les aperçoit entrain de procéder au déchargement d’un conteneur ayant à son bord d’importants matériels médico-social. A travers cet acte, ils tiennent à leurs engagements pris le vendredi 03 Octobre 2008 au Centre de santé Sainte Marie les Anges de Donaten à Akpakpa. Profondément marqués par les peines du personnel médical de plusieurs formations sanitaires du Bénin, le doyen honoraire de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) de Cotonou, le Professeur Félix Hazoumé avait au nom de son association, promis voir ses partenaires français pour faire débarquer un conteneur de matériels médicaux pour le Centre de Santé Sainte Marie les Anges de Donaten à Akpakpa et dans d’autres formations sanitaires. Depuis le mercredi 21 Janvier 2009, c’est chose faite. Le conteneur embarqué depuis la France grâce à la mobilisation des membres de la section française de l’Association « Lendemains Soleil» et ses partenaires est déjà déchargé à Cotonou et attend seulement sa répartition aux bénéficiaires. Selon le Professeur Hazoumé, ledit conteneur déchargé contient au total 361 colis de plus de 10 tonnes estimé à plusieurs millions de francs Cfa. Ce lot de matériel médico-social ira à destination de plusieurs formation sanitaires dont le centre de santé de Mènontin, le Centre de Santé Sainte Marie les Anges de Donaten, l’hôpital de Dangbo, l’orphelinat des Pères Franciscains de Donaten, l’orphelinat Saint Augustin d’Allada, de Sakété, le centre de formation des apprentis de Cap- Croissance, des écoles de Djakotomè et des centres scolaires etc. Cet œuvre s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de l’Association « Lendemains Soleil » qui depuis sa création en décembre 2003 s’est assignée pour mission d’aider les plus démunis à travers des actions humanitaires, services, échanges, aux personnes morales ou physiques, en difficultés et de contribuer à la formation de jeunes notamment dans les milieux ruraux. C’est d’ailleurs dans cette vision qu’elle a mené depuis sa création sans tambour ni trompette plusieurs activités  sur toute l’étendue du territoire national. Au nombre de celle-ci, on peut noter des dons de matériels, l’attribution d’allocations scolaire, déclare Madame Antoinette Hazoumé qui précise d’ailleurs que la section française de « Lendemains Soleil » est dirigée  par M. Jean-François REGNIER et son épouse en étroite collaboration avec une trentaine de membres dévoués, disponibles et généreux. Le respect des engagements pris s’inscrit dans la volonté de « Lendemains Soleil » de se rendre utile à la communauté en contribuant à l’épanouissement de toutes les couches de la société béninoise notamment dans les domaines sanitaire et social, conclut le Professeur Félix Hazoumé pressé de rendre aux bénéficiaires le matériel déchargé. L’Association « Lendemains Soleil » a à son actif pour l’année 2004 l’acheminement au Bénin de deux (02) conteneurs de 18 tonnes de matériel réparti à l’hôpital de Mènontin, l’institution et orphelinat des Sœurs de Saint Augustin de Bohicon, du cours secondaire Sainte Jeanne d’Arc d’Abomey. En 2005, l’acheminement du 3ème conteneur de « Lendemains soleil » contenant du matériel médical a permis de desservir diverses structures médicales entre autres, Mènontin, clinique Odessa, Polyclinique Bon Samaritain de Porto Novo, l’attribution de quatre allocations scolaires à des élèves du 1er et 2ème cycles de parents en difficultés et le Raid en 4X4 dans le Sud Tunisien pour des enfants handicapés de la région du centre en France. En 2006, 25 personnes dont 5 handicapés moteurs et mentaux emmenés en raid dans le désert durant 2 semaines ont bénéficié des prestations de « Lendemains Soleil ». En 2007, la même association a réalisé un château d’au à Sèhouè et octroyé des allocations scolaires à des élèves en difficultés. Après le don de produits pharmaceutiques en 2008 au centre de santé sainte Marie des Anges, Lendemains Soleil vient de débarquer son quatrième conteneur qui contient de  matériels divers.
Gérard AGOGNON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Respect d’engagement d’aide aux démunis: L’Association « Lendemains Soleil » reçoit un conteneur de matériel médico-social

  1. MOKHTARIA FASSI née OULDMOUMNA

    Objet: Demande d’Aide Financière (requête).

    Mesdames, Messieurs,
    J’ai l’insigne honneur de m’adresser à vos augustes personnes pour soumettre à vos aimables attentions un problème dont je souffre horriblement de son insolubilité du fait que posé à toutes les instances gouvernementales voire même judiciaires, il demeure à ce jour lettre morte.
    Mesdames, Messieurs, de quoi s’agit-il en réalité ? Par suite de l’accident grave qu’a eu mon mari qu’il l’a laissé invalide, suite à cette situation il n’a reçu aucune indemnité de la part de son assureur d’où il a tout perdu (étant gérant d’auto-école. dossier prêt à être présenter).
    A cet effet, je rappelle à vos attentions qu’en plusieurs dates et jusqu’à maintenant, j’ai adressé au président de la république monsieur Bouteflika, ainsi que plusieurs ministres, des rapports complets dans lesquels tous les aspects de ma situation ont été passés en revue ainsi que ma demande sur la réalisation de mon projet (cité ci-après), mais depuis lors aucune réponse n’est venue dissiper mes doutes, mes craintes, ni me conforter dans mon idée que dans mon pays, il existe tant soit peu une justice où le citoyen a droit à l’équité, et une politique où le citoyen a droit à ses services.
    Mesdames, Messieurs, pour que vous puissiez comprendre comment et pourquoi j’en suis arrivée à cette extrémité, je vous livre ici les tenants et les aboutissants de toutes l’affaire.
    J’ai demandé comme tout un chacun à travailler et améliorer les conditions de mon existence, étant une jeune mère algérienne ayant l’ambition et pleine d’idées novatrice afin de remplacer le commerce de mon mari (l’auto-école), pour ce faire, je me suis présentée au premier ministre.
    Après m’avoir écouté poliment, monsieur le premier ministre me refusa en termes courtois son soutien et me remercia en me priant d’aller frapper à d’autres portes et peut être que dieu m’en ouvrira au moins une.
    L’audience se clôtura en queue de poisson et provoqua chez moi une réaction psychologique telle que me je suis mis martel en tète de ne plus m’adresser à un responsable algérien quoi qu’il soit son rang et pouvoir.
    Mais depuis lors, je me trouve sans travail, seule à gérer ma famille, les besoins et les charges de mes 03 enfants en bas âge, sans oublié leur papa aussi sans travail, les dépenses quotidiennes et encore pire le suivi du traitement de notre fille ainée (elle présente une maladie du traumatisme articulaire aigüe) maladie chronique nécessitant un traitement de longue durée par antibiothérapie et autres.
    Tout cela et encore sans aucune aide qu’elle soit, ni de nos familles, ni de l’état d’où nous vivons d’expédients.
    Il m’arrive des fois de prier dieu pour qu’il nous fasse quitter ce monde injuste (le notre alg.), ce monde où l’intellectualisme et l’aberrantisme s’affrontent, monde où l’incivisme règne. Mais l’amour envers ma petite famille me donne courage et espoir de vivre et peut être de réaliser mes vœux.
    Pour tout cela et bien d’autre faits dont j’ai évité d’en parler, Mesdames, Messieurs , je viens par la présente demande, vous demander de vouloir bien m’aider pour sortir de cette situation financière critique qui règne autour de moi, car une mère avec 03 enfants et un conjoint à charge et sans emploi le tout c’est leur fin sans fin et l’enfer au sens propre du mot.
    C’est vous dire, Mesdames, Messieurs, combien j’exulte de mettre en pratique une ambition chère à mes yeux.
    Ce projet qui me tient tellement à cœur est l’ouverture d’une boulangerie pâtisserie, l’ensemble sera notre gagne pain à jamais et que pourtant si grâce à votre aide généreuse et compréhensive

    se concrétiserait, nous serons les êtres les plus heureux au monde.
    Le capital initial affecté à la réalisation finale de ce projet est de 35.000 euros.
    L’examen de ma demande vous permettra peut-être, Mesdames, messieurs, de m’accorder le secours et le soutien que je sollicite très respectueusement de vos paternelles bienveillances.
    Voulez-vous donc, Mesdames, Messieurs, me donner vos accords que je souhaite favorable à la fin de mon calvaire. (Qui peut le plus peut le moins)
    Aidez-nous à réaliser nos vœux, nos rêves que notre état par son gouvernement et son peuple n’ont pu nous les réaliser. (Qui veut la fin veut les moyens)
    Je sais que la France ne peut accepter toutes les misères du monde, mais les circonstances aggravantes et faits de lieu et temps m’oblige à recourir à des êtres qui savent bien définir « Vie, Famille, Amour » et je ne vous cache pas, monsieur le Président, que j’aimerais mieux ne devoir qu’à vous un service de cette nature.
    C’est à vos inépuisables bontés que j’ose aujourd’hui recourir et je suis consciente que je m’adresse à des personnes Humaines, Civilisées et Justes.
    Contre toute attente, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de toute ma gratitude, l’hommage de mon profond respect et par anticipation, je vous remercie infiniment. De bonne foi.
    Mokhtaria Fassi née Ouldmoumna. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *