.
.

Le triomphe de la vérité

.

PROMOTION DE L’ECOCITOYENNETE – SOLIDARITE POUR L’EDUCATION: L’Evénement Précis honoré avec 4 prix


Mois de la solidarité pour l’éducation
L’événement Précis arrache les trois prix en compétition

Le directeur de publication de l'Evénement Precis Gérard Agognon recevant des mains du ministre un des prix
Le concours des meilleures productions sur l’éducation initié par l’Ong Aide et Action en partenariat avec le Réseau béninois des journalistes et communicateurs spécialisés en éducation (Rjce) dans le cadre du mois de la solidarité pour le secteur éducatif a connu son épilogue hier avec la remise de lots aux trois premiers lauréats retenus par le jury à la Maison des médias de Cotonou.


Ils proviennent tous du quotidien « L’Evènement précis », les trois lauréats du concours des meilleures productions sur l’éducation organisé par l’Ong Aide et Action en partenariat avec le Rjce à l’occasion du Mois de la solidarité pour le secteur éducatif. L’annonce des résultats faite par le président du jury a permis à l’assistance de découvrir les journalistes qui ont séduit de part l’originalité et la pertinence de leurs articles. Virgile Houessou, Kokouvi Eklou et Christophe Assogba sont respectivement les trois premiers lauréats de ce concours. A l’occasion de la remise des lots à ces lauréats, Mme Bernadette Sohoundji Agbossou, ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle a salué l’initiative et affirmer son engagement à la soutenir tout en soulignant le rôle des hommes des médias à promouvoir le secteur de l’éducation. La place de l’éducation dans le développement d’une Nation n’est pas à démontrer à son avis. Elle a été soutenue dans son intervention par Guy Constant Ehoumi, premier vice-président de l’Union des professionnels des médias. Ce dernier a appelé à la spécialisation des journalistes, un vÅ“u qu’entend accompagner son organisation. Gérard Guèdègbé, président du Rjce, a invité les journalistes à accorder plus d’intérêt aux problèmes liés à l’éducation pour le plus grand bien des populations. 

1ère édition du prix de l’éco-citoyenneté
Le ministère de l’environnement honore le quotidien l’événement Précis


Encourager les vrais artisans de la protection de l’éco-citoyenneté au Bénin. C’est le but poursuivi par le ministère de l’environnement et de la protection de la nature en organisant pour la première fois un prix en l’honneur des acteurs oeuvrant à cette fin. Ainsi, après de nombreux efforts qui ont vu différents artisans de la sauvegarde de l’environnement mettre à rude épreuve leur ingéniosité à travers écrits, Å“uvres télévisuelles, radiophoniques, poésies, chansons, images, l’heure était au réconfort le 31 décembre dernier pour ces personnes. Ainsi, dans le cadre de son concours pour stimuler davantage ces gardiens de l’environnement, le ministère en charge de la protection de la nature a procédé à la remise de nombreux lots aux plus brillants de ces combattants. A cet effet, la salle bleu du palais des congrès de Cotonou, cadre de la manifestation- a été prise d’assaut par de nombreuses personnalités telles que le ministre de l’Environnement et de la protection de la nature, Juliette Koudénoukpo, de la Directrice de la Protection de l’Environnement (Dpe), Sofiath Mama, du président des Présidents des jurys, Vincent Ahéhéhinnou, de parents, d’amis des lauréats ainsi que de nombreux curieux. Aux dires des organisateurs de ce concours d’envergure nationale, c’est en toute impartialité que les différents jurys ont travaillé pour faire émerger les plus talentueux promoteurs de la cause de l’environnement. C’est d’ailleurs ce qui explique la présence d’un huissier à toutes les étapes de la sélection des vainqueurs de cette 1ère édition.


Au terme des travaux des membres des différents jurys, trois participants ont été retenus dans chaque catégorique. Ainsi parmi les trois lauréats de la presse écrite, votre organe a été honoré par l’attribution du second prix à son rédacteur en chef adjoint, Médard Gandonou. Ce dernier a en effet, mis en exergue la disparition qui menace les singes à ventre rouge dans notre pays. Ce thème, original par son contenu a recueilli un avis très favorable auprès des jurés qui ont unanimement salué le professionnalisme et le caractère sensibilisateur qu’il véhicule.
Les différents participants à cette manifestation ont salué cette initiative qui vient confirmer la ferme volonté du ministre Juliette Koudénoukpo qui ne cesse depuis sa nomination au porte feuille stratégique de l’environnement d’Å“uvrer pour une adhésion populaire des Béninois à la politique de sauvegarde du patrimoine environnemental du Bénin. Vivement la deuxième édition de ce concours !
Euloge Ayewa et Jean-Claude Dossa

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *