.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives de 2019: Alexis Bokodaho pour drainer Zagnanado vers Patrice Talon


Alexis Bokodaho prononçant son allocution devant un parterre de sympathisants

2ème vice-président de l’Union pour un Bénin nouveau (Ubn), parti engagé depuis quelques semaines dans le bloc progressiste, et directeur général adjoint du Fonds national pour la promotion des entreprises et de l’emploi des jeunes (Fnpeej), Alexis Bokodaho a été choisi par l’Union des forces sociales de Zagnanado, (Ufsz) pour porter la voix de la commune dans les grandes instances, et plus particulièrement auprès du président Patrice Talon. C’était au détour d’une messe politique tenue ce samedi, 17 novembre, sur l’esplanade de la gare routière de Zagnanado, en présence des populations fortement mobilisées, des cadres, des sages, des notables et des maires de Zagnanado et de Ouinhi.

« Telle une commune malchanceuse, Zagnanado a, durant les dix ans du régime défunt, vécu comme un parasite, en profitant des ministres et députés de Covè et de Ouinhi. A l’ère de la rupture, c’en est pareil pour le moment avec un ministre pour chacune de ces communes sœurs. Il revient alors pour nous à Zagnanado, un devoir, que nous ayons aussi la possibilité d’avoir un député ou un ministre afin d’aider nos frères desdites communes ». C’est en ces termes que le président de l’Ufsz, Carmel Dossa Avocè a planté le décor lors de son allocution de bienvenue au meeting. A l’entendre, le problème de la commune de Zagnanado est politique en ce sens que personne n’est là pour parler en son nom. « Quand certains richissimes hommes de la région déboursent de gros moyens pour être présents sur la quasi-totalité des télés, radios et dans les journaux et revendiquer leur appartenance à Agonlin, tout porte à croire que nous sommes aussi heureux. Non! Zagnanado n’est pas heureux, pas pour autant », lancera-t-il, pour justifier le choix unanimement porté par les jeunes, les femmes, les têtes couronnées et autres cadres de Zagnanado sur la personne d’Alexis Bokodaho pour conduire le leadership de la commune. « Pour ce combat, tu viens d’être averti, notre choix politique, c’est de rester mobiliser derrière le président Patrice Talon jusqu’au soir de son dernier mandat politique. Tu ne feras donc pas le contraire », a ajouté Carmel Dossa Avocè à l’endroit du leader choisi de la commune. Ce dernier, malgré le poids de la charge, a accepté la mission qui lui a été confiée et qu’il compte remplir avec le soutien des filles et fils de la commune de Zagnanado. « Nous devons savoir, populations de Zagnanado, que pour atteindre cet objectif, il s’agira de mieux nous organiser, nous serrer les coudes, les uns contre les autres et oublier les vieilles querelles, les questions qui fâchent », dira Alexis Bokodaho. A l’en croire, il est important pour Zagnanado de se doter d’une vision prospective et collective de la lutte politique, mais aussi d’être moins attiré par les gains immédiats, notamment le goût prononcé pour l’argent en politique. Il n’a pas manqué de dire un mot sur la gouvernance actuelle du Bénin qu’il a du reste saluée, félicitant le « travail salvateur effectué par le gouvernement de la Rupture, sous le leadership éclairé du président Patrice Talon ». Acclamant les réformes initiées par Patrice Talon, notamment celles relatives au système partisans et au Code électoral, il s’est réjoui de ce que lesdites réformes contribueront à coup sûr à réduire le pouvoir de l’argent lors des élections. Alexis Bokodaho s’est engagé à poursuivre les échanges avec tous les fils et filles de la commune, pour affronter sereinement et méthodiquement, les échéances électorales prochaines. Il est important de rappeler que le maire de Zagnanado, Symphorien Misségbétché et son collègue de Ounhi, Célestin Goutolou ont à tour de rôle salué la démarche des forces sociales de la commune et ont rappelé quelques actions du gouvernement à l’endroit des populations d’Agonlin. Au nom des sages et têtes couronnées de la commune, le roi de Doga, Dogahossoukinidégbé, a béni le choix de l’Union des forces sociales de Zagnanado et promis le soutien des sages et têtes couronnées à leur fils, Alexis Bokodaho.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *