.
.

.

10ème Concours national d’écriture « Plumes Dorées »: Les 10 candidats présélectionnés renforcent leurs capacités


Depuis le 9 mai 2017, 10 porteurs de projets d’écriture prennent part à Lokossa, à un atelier de renforcement de leurs capacités. Ce sont les candidats présélectionnés dans le cadre de la 10ème édition du Concours national« Plumes Dorées ». Une édition soutenue par la Direction du Développement et de la Coopération de la Confédération Suisse près le Bénin et de Helvetas Swiss Intercooperation.
Entretenir les participants sur les notions essentielles de dramaturgie et le processus de construction du personnage. C’est le but que vise cet atelier prévu pour prendre fin le 13 mai 2017 prochain. Et c’est le dramaturge Alfred Fadonougbo qui assure la formation. Selon les précisions données par Koffi Attede, le directeur du Concours « Plumes Dorées », « L’atelier invite des personnes averties du genre littéraire retenu pour l’édition en cours. Ces derniers, en position de passeurs ou d’éclaireurs, transmettent leurs connaissances aux jeunes porteurs de projets ». Un atelier qui a pris corps depuis la 4ème édition du Concours, en 2012, et qui permet, aux dires de CoffiAttede, d’améliorer l’approche de la création littéraire des candidats présélectionnés. «In fine, qu’ils soient lauréats, publiés ou pas, nous mettons sur le marché littéraire béninois, des jeunes aguerris qui peuvent utiliser les connaissances acquises pour se lancer », a-t-il fait savoir. Et depuis 10 ans que s’organise le concours, la moisson semble bien impressionnante. On retient que 150 porteurs de projets ont été formés. Ce qui a rendu cette étape du concours inévitable. « Nous nous sommes rendus compte que dans notre ambition de détection, de formation, d’édition et de promotion de jeunes talents littéraires, l’atelier de formation est essentiel. Il nous permet de toucher des jeunesporteurs de projets de 18 à 35 ans, n’ayant jamais d’expériences de publication, mais qui ont une idée de la matière… », a fait observer le directeur du concours. Somme toute, en 10 ans, le Concours Plumes Dorées a détecté 300 jeunes porteurs de projets d’écriture, dont 150 formés en ateliers d’écriture, 40 en résidences d’écriture, 46 publiés et promus dans 10 ouvrages individuels et collectifs. Il faut dire qu’après l’atelier, les candidats disposeront d’une semaine pour réajuster leurs projets, suivront les étapes de sélection des cinq meilleurs auteurs par le jury, une résidence d’écriture en leur faveur, puis la finale qui va consacrer le lauréat.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *