.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite aux contestations internes et incidents survenus: Expérience Tèbè parle : « Je reste et demeure le président du MPL »


Vues : 159

(Il appelle les  militants au calme et à la sérénité)

Le parti  Mouvement Populaire de Libération (Mpl) est depuis peu secoué par une crise interne, avec  des contestations vigoureuses de certains responsables contre le président Expérience Tébé au point d’en arriver à des coups de poings. Les contestataires disent même avoir démis ce dernier de ses fonctions. Réagissant ce week-end, Expérience Tébé que nous avons contacté évoque plutôt  «un vaste complot d’intoxication » soupçonnant  des mains invisibles. Il revient d’abord ici sur les faits en quelques mots : «Comme tout le monde l’a constaté, juste après les élections législatives et  la proclamation des résultats, avant même que les instances du parti  se  retrouvent pour faire le bilan, il y a deux camarades qui ont entrepris un plan de déstabilisation avec des mains invisibles cachées derrière à quelles fins, je ne saurais le dire. Les auteurs sont les seuls à en détenir les raisons et mobiles. » Puis, il fut violenté peu après, par les mêmes contestataires. C’était le jeudi 19 janvier dernier. Il raconte : « Ce matin (Parlant de ce jeudi, NDLR), je suis venu au siège du parti sis à Ménontin et suis dans mon bureau depuis 9 heures quand j’ai reçu à 11h 10 une invitation pour une réunion du bureau. J’étais dans mon bureau attendant cette réunion qui devrait être l’occasion pour le bureau de se rencontrer pour une première fois après les législatives. J’étais là et je n’ai plus eu de suite quand fortuitement, pendant que je descendais à 11h 39 par-là, je vois quelques camarades en train de lire une déclaration qu’ils se filmaient à l’aide de téléphone portable. Alors, je m’étais arrêté pour chercher à comprendre ce qui se passait puisque j’ai reçu une invitation pour une réunion du bureau et qu’au lieu de cela, on vient en catimini lire une déclaration. Je cherchais à comprendre. C’est là que deux badauds les accompagnant ont bondi  sur moi pour me porter des coups avant de s’ébranler vers la sortie. ».   Expérience Tébé en est choqué et  très indigné : « C’est vraiment regrettable que des personnes qui sont sensés donner de bon exemple, et en qui le peuple accorde certaines confiances, se comportent comme des gangsters. Nous sortons quand-même d’une élection pendant laquelle 31 mille béninois ont porté leur confiance sur ces gens. Bon, vous comprenez qu’il y a un peu de tout dans cette jeunesse-là et nous faisons avec. ».

Une affaire de sous ?

Il y aurait une affaire de sous au cœur de la vague, en terme de millions, selon  toujours les mêmes contestataires. Le président du MPL parle encore d’un « vaste complot d’intoxication ».  Voici ce qu’il en dit : « Ce n’est pas le président du parti qui paye les mandataires. Toutes les dispositions ont été prises et toutes les ressources adéquates ont été mises à la disposition des responsables des circonscriptions qui devraient à leur tour se charger de recruter et de payer ces mandataires. Il se trouve que non seulement, ils n’ont pas recruté ces mandataires, ce que la Cena nous a fait constater, mais en plus, ils ont disposé des fonds à d’autres fins qui ne sont bien évidemment pas pour le parti. » informé des plaintes des plaintes, il dit avoir décidé de prendre ses responsabilités face aux mandataires qui ont travaillé sans être payés en instruisant les services au niveau du siège du parti à recevoir des fiches des mandataires et à les payer directement. Des  responsables de circonscriptions électorales concernées auraient alors entrepris de falsifier des mandats et de les envoyer au siège. « Ceux qui ont voulu faire de l’escroquerie n’ont pas eu gain de cause » rapporte le président Tébé. A part les mandataires qu’il qualifie d’authentiques, pour avoir envoyé eux-mêmes  leurs fiches qui ont été payés. « Les ressources sont là pour payer tout le monde même après les détournements effectués par certains responsables des circonscriptions. Donc, c’est des histoires pour intoxiquer.» affirme Expérience Tébé.

Destitué ou pas ?

 Sur la question de sa destitution, le président du MPL la qualifie d’un « simulacre à effet nul ». Et de marteler : «  Je reste et je demeure le président du MPL ! » Il appelle  par ailleurs les militantes et militants du MPL au calme et à la sérénité, parce que, dit-il, « Etant donné que nous cherchons à construire un pays de droit, les instances de notre pays vont connaitre des agissements des uns et des autres et en temps opportun, ils seront informés. ». Il n’a pas manqué de rassurer les uns et les autres sur le fait que « Le parti MPL reste attaché à ses idéaux et les valeurs qui le caractérisent à savoir, défendre les intérêts du peuple contre vents et marées. »

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page