.
.

Le triomphe de la vérité

.

Corruption transfrontalière: Le Bénin absent de la liste des pays épinglés


Vues : 60

En mission dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest du 23 novembre au 05 décembre 2022, l’ONG Bénin Diaspora Assistance a fait des dénonciations liées à la Corruption transfrontalière. D’après le rapport de l’organisation en date du 14 janvier 2023, le Bénin est le seul pays où les policiers ne rançonnent pas. Ces enquêtes sur la corruption transfrontalière en Afrique de l’Ouest ont été enclenchées suite à des plaintes des populations relatives aux violations des droits humains, des traités et accords de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens au sein de l’espace commun. Selon le rapport rendu public, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Mali sont des mauvais élèves en matière de libre circulation des personnes et des biens. En effet les policiers des pays cités rançonnent les usagers au niveau de leurs différentes frontières.
Au Togo, les policiers font de l’intimidation avant de prendre de l’argent.
Le policier ghanéen stimule un contrôle dans une petite pièce pour prendre de l’argent. Au Mali, le policier utilise une stratégie plus douce visant à amadouer sa victime. «De Noé (frontière avec le Ghana) à Abouasso, nous avons une distance de 52 km. Et à partir de là vous avez sept (07) barrages qui vous coûtent au minimum 10.000 FCFA voire plus, selon le document de circulation présenté. Une fois que le policier ivoirien vous fixe le montant à payer, il vous impose de remettre l’argent au chauffeur (forme de sous-traitance) de peur que vous soyez porteur d’une caméra cachée. Puis c’est le chauffeur qui va le lui remettre », indique le rapport sur la situation en Côte d’Ivoire.
A la suite de ces constats, la mission de l’ONG Bénin Diaspora Assistance a adressé des plaintes aux autorités de chacun des pays épinglés pour corruption frontalière. Ainsi, une plainte a été envoyée aux Présidents Faure Gnassingbé du Togo, Muhammadu Buhari du Nigéria, Nana-Akufo Addo du Ghana, Alassane Dramane Ouattara de la Côte-d’Ivoire et à tous les autres chefs d’Etats des pays membres de la CEDEAO.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page