.
.

Le triomphe de la vérité

.

Programme des classes sportives: Homeky incite les encadreurs sportifs au professionnalisme et rassure


Vues : 18

Le ministre Oswald Homeky s’adressant aux encadreurs

Ce que vous devriez savoir : Le Ministre des Sports, Monsieur Oswald HOMEKY a tenu une séance d’échanges avec les encadreurs des classes sportives, la cheville ouvrière du projet.  C’était le samedi 14 janvier 2023, au Palais des Congrès de Cotonou. A ce rendez-vous, il a été présenté aux encadreurs venus de tous les départements du Bénin, les défis et réaménagements apportés au programme dès cette année 2023. 

Ce qui a été dit : Et c’est le Coordonnateur du projet des classes sportives, Dieudonné Mensah qui a ouvert le bal. Faisant l’état des lieux, il a fait savoir que c’est dans l’optique de redresser le sport béninois que le Gouvernement du Président Patrice Talon a entrepris des réformes. Lesquelles réformes parmi lesquelles on a les classes sportives instituées par le décret N°2018-377 du 22 août 2018, dans la vision de détecter, former et promouvoir des talents sportifs en milieux scolaires. Et pour y arriver, l’Etat a signé un contrat avec plus de 800 encadreurs qui ont pour mission d’assurer l’animation des séances d’entraînement des classes sportives et la participation aux compétitions. Mais, après maintes observations sur la qualité du travail des encadreurs, l’équipe de coordination du programme a décidé d’être plus rigoureux en ce qui concerne le suivi du projet. Dans ce cadre, des dispositions sont prises et le ministre en a personnellement fait part aux encadreurs. «Le gouvernement a initié cet ambitieux programme des classes sportives dans l’ensemble des 77 communes du Bénin pour développer le génie sportif chez les jeunes apprenants. Après les premiers résultats positifs, il faut regarder le programme avec un esprit critique en vue de l’améliorer en dépit des performances. Voilà pourquoi,  j’ai souhaité rencontrer l’ensemble des encadreurs engagés dans ce programme dans les différentes disciplines et le message a été vraiment un message de vérité», a  déclaré le Ministre des Sports.  Déplorant dans un premier temps les retards observés dans le payement de ceux-ci et émettant le vœu de ne perdre le moindre encadreur, le ministre a informé que le sérieux doit être encore plus de mise dans l’exécution de la mission confiée aux encadreurs. «Il n’y aura plus de permission d’absence à tout va», a déclaré le ministre selon qui, les encadreurs qui s’absentent des classes risquent gros. «Nous travaillons à améliorer les choses, les conditions salariales. De ce fait, nous ne saurons continuer avec les largesses d’entre temps. Il y aura des équipes de supervisions désormais»,  a informé le ministre Oswald Homéky qui souhaite qu’il y ait plus de rigueur pour amener le projet à des meilleurs résultats que ceux qui sont obtenus. Il n’a pas manqué d’inviter les encadreurs à la conscience professionnelle. «Car, l’atteinte des objectifs en dépend», a souligné le ministre qui n’a pas manqué de répondre aux doléances des encadreurs. Il a également clarifié que c’est pour apporter la célérité qu’il faut pour régler les salaires à bonne date que les équipes du Ppdas et de l’Obssu ont été fusionnées. Il revient désormais aux encadreurs de faire le nécessaire.

Par ailleurs : A rappeler que, Marcaire Ziti, porte-parole des encadreurs réitérant l’engagement de l’ensemble à faire preuve de discipline et de responsabilité a laissé entendre quelques difficultés notamment l’insuffisance de matériels de travail, et aussi formulé quelques doléances dont : l’augmentation des allocations, l’organisation de formation diplômante. Des points qui trouveront certainement des solutions au cours de l’évolution du programme.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page