.
.

Le triomphe de la vérité

.

Contre performances de la mouvance au législatives: Me Jacques Migan appelle à une fusion entre le BR et l’UPR


Vues : 123

Me Jacques Migan, Ancien bâtonnier et membre du bureau politique du parti Bloc Républicain

L’ancien bâtonnier et membre du bureau politique du parti Bloc Républicain, Jacques Migan a fait le décryptage des résultats des élections législatives du 08 janvier au Bénin ce dimanche 15 janvier 2023 dans l’émission ‘’L’invité’’ de la chaine de télévision privée Esae Tv. Au cours de l’émission, il a souhaité une fusion entre le parti Bloc Républicain et l’actuel grand parti du Bénin l’UPR.

Que dit-il sur la fusion de l’UPR et du BR : « Avec 37 députés lors de la 8ème législature qui compte 83 députés, nous sommes arrivés à 28 députés sur 109 », c’est sur ce constat que l’ancien bâtonnier a affirmé que les résultats issus des législatives 2023 ne sont pas satisfaisants pour son parti politique. Ce recul selon lui est la conséquence de plusieurs « dérives » constatées au sein du parti. « Il y a eu trop de divisions. Chacun a joué sa carte personnelle et se soucie fort peu du soutien à la mouvance. La direction du parti est mouvante. Chacun a fait ce qu’il voulait pour atteindre un objectif personnel qu’il s’est fixé », a-t-il déploré. Pour lui, le parti manque de discipline puisqu’avant d’aller faire une campagne il faut viser la proximité et savoir quoi dire ou faire sur le terrain. A le croire, l’équipe qui conduit le parti doit être sanctionnée puisqu’elle n’a pas su garder la tête haute, ce qui a fait que depuis 2019, c’est l’UPR qui vient toujours en tête. « La démission s’impose. La direction doit tirer les leçons parce que nous avons lamentablement échoué » a soutenu Jacques Migan. Hormis cette solution, l’ancien bâtonnier a proposé une deuxième. « Il faudrait que le Bloc Républicain se fonde dans l’UPR pour que nous constituions un grand parti. Il faut qu’on aille vers ce grand parti si tel est que nous devons changer le cap et que ceux qui sont là puissent rester », a-t-il préconisé.

Sur la performance des Démocrates : Après la proclamation des résultats, Jacques Migan a fait savoir que les résultats obtenus par le parti ‘’Les Démocrates’’ ne l’ont pas rendu abasourdi. « Les Démocrates ont bénéficié des militants qui ont cru à l’ancien président Boni Yayi, Nicéphore Soglo et l’homme politique Ajavon », s’est-il justifié. Il t dit en revanche être très surpris du vote des Démocrates à Cotonou puisque selon lui, Cotonou a plus bénéficié des avantages des réformes de Patrice Talon que les autres villes du Bénin. Ce qui devrait susciter le vote des partis de la mouvance que de l’opposition selon lui. « C’est un siège cosmopolite, mais qu’il est question de langage dans cette circonscription. Les candidats de la mouvance n’ont pas joué leur rôle dans la 16ème CE », a-t-il aussi fait observer. Sur les performances des autres partis politiques, Jacques Migan a fait savoir que les résultats des législatives du 08 janvier ont révélé la force de chaque formation politique. Il a enfin proposé, qu’une fusion serait appropriée pour tous les partis politiques de la mouvance.

Entre les lignes : Au cours de l’émission, Jacques Migan a également abordé des sujets relatifs à la composition du bureau de la 9ème législature. Dans ses explications, il a fait savoir que c’est le parti qui a eu la majorité qui choisira le président de l’Assemblée nationale. Il a pour finir souhaité que la 9è législature aille plus loin que ce qui est déjà fait par la 8è puisqu’il y a assez de projets en cours de réalisation qui suscitent leur intervention.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page