.
.

Le triomphe de la vérité

.

Colloque sur les migrations et défis sécuritaires en Afrique: Les participants très satisfaits des résultats des travaux


Vues : 74

Venus d’horizons divers, des Chercheurs et Enseignants-chercheurs ont participé du jeudi 12 au samedi 14 janvier 2023, à un colloque scientifique international sur les migrations et défis sécuritaires en Afrique, qui s’est déroulé sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi (Uac). Après trois jours de fructueux échanges, les travaux ont été clôturés à la grande satisfaction des participants.

Le présidium de la clôture

De quoi s’agit-il : « Migrations transfrontalières et défis sécuritaires en Afrique ». C’est le thème principal autour duquel ce premier colloque a été effectif sur le campus de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Chercheurs, décideurs, acteurs et spécialistes des questions frontalières et de la sécurité venus de 13 pays, ont émis des réflexions sur la problématique. Il s’agit de 11 pays de l’Afrique dont le Bénin, le Burkina-Faso, le Mali, le Togo, la Côte-d’Ivoire, le Zimbabwe, le Congo,  le Niger, le Sénégal etc,… et des pays étrangers en l’occurrence l’Allemagne et la Belgique. L’initiative émane du Laboratoire d’Analyse, Migrations, Conflits et Développement (LAMiCoD) en collaboration avec la Faculté des sciences humaines et sociales (Fashs) de l’Uac.

Qu’est-ce qui est important : L’objectif de ce rendez-vous scientifique est d’analyser les causes et les facteurs des migrations transfrontalières et défis sécuritaires en Afrique en général et en Afrique subsaharienne. En fait, de nombreuses initiatives ont été prises afin de trouver une solution à l’insécurité et à celle due aux phénomènes migratoires. Cependant, l’insécurité prend de l’ampleur en Afrique et quand elle est rattachée aux questions transfrontalières, cela rend toute entreprise de prévention et de l’éradication difficile. C’est ce qui justifie la mobilisation du monde scientifique à l’Uac pour entrevoir de nouvelles perspectives d’analyse, de compréhension et d’approche de solutions. Ce colloque a connu au total 116 communications et un peu plus de 500 participants à la cérémonie officielle d’ouverture. Les communications ont été développées dans 27 sessions avec 58 Chercheurs provenant de 18 universités, 6 instituts et 5 centres de recherche. Le colloque s’est déroulé dans une ambiance studieuse emprunte de convivialité.

Remise d’attestation par le Prof. Issiaka Koné

A l’issue des assisses, des perspectives allant de la réédition de l’événement, sont engagées. Les  organisateurs entendent mettre en place une organisation tournante de cette initiative dans plusieurs pays. Après le Bénin, la prochaine rencontre aux dires du président du comité d’organisation, Dr Joseph Sahgui va se tenir probablement au Niger. Aussi, les actes de ce colloque seront édités et un réseau sera créé.

Que disent les participants : « La satisfaction est immense », a confié le Professeur Issiaka Koné de la Côte-d’Ivoire. Puisque, pour lui, le Golfe de guinée est en train de connaître une insécurité et une déstabilisation. Même sentiment pour le Dr Joseph Sahgui, qui précise que les objectifs ont été largement atteints. « Il n’y a pas l’histoire sans la migration. La migration a fait l’histoire », a-t-il dit tout en remerciant son équipe et ceux qui ont contribué à la parfaite organisation de ce colloque.

Vue partielle des participants à la clôture

Au nom des participants, le Professeur Alexis Kaboré du Burkina-Faso, a exprimé sa reconnaissance aux autorités de l’Uac. Il s’est réjoui de l’ambiance qui a caractérisé leur travail en groupe et retient des apprentissages réciproques qui vont influencer leurs travaux pour accompagner les politiques et soutenir les populations à la base. « Tout le monde a besoin des données scientifiques objectives pour avancer », martèle-t-il. Au nom de la Doyenne de la Flashs, le Vice-doyen Charles Lambert Babadjidé a clôturé les travaux de ce colloque et a souhaité un bon retour aux participants dans leurs pays respectifs.

Par ailleurs : Après l’approbation du rapport de ce colloque, les organisateurs ont procédé de façon symbolique à la remise des attestations aux participants avec une promesse diligente de publier les actes du colloque.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page