.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère session de la grande Commission mixte de coopération: Vers le renforcement des liens bénino-saoudiens


Vues : 17

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord-cadre de coopération entre le Bénin et le Royaume d’Arabie Saoudite, signé à Riyad le 10 février 2015, il a été institué le principe d’une grande Commission mixte de coopération entre les deux (02) pays. Le groupe tient sa première session depuis hier mardi 10 janvier 2023 en présence de l’Ambassadeur Erick Jean-Marie Zinsou, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) et de l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près le Royaume d’Arabie Saoudite, Adam Bagoudou Zakari.

Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères

Que faut-il retenir : Plusieurs fois reportée en raison de la pandémie de Covid 19 et des contraintes d’agenda des Autorités des deux (02) Parties, la toute première Session se tient à Riyad du mardi 10 au jeudi12 janvier 2023. Cette rencontre importante connait la participation d’une équipe de hauts responsables du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et d’experts conduite par l’Ambassadeur Erick Jean-Marie Zinsou, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC). En effet, les travaux de la Commission mixte sont conjointement lancés dans la même matinée du mardi au Ministère saoudien de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture par l’Ambassadeur Zinsou, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) et l’Ingénieur Ahmed Alkhamshi, Vice-ministre saoudien de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture. La délégation béninoise comprend, outre de hauts responsables du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, des représentants du Ministère de l’Économie et des Finances, de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin et de l’Ambassade du Bénin près le Royaume d’Arabie Saoudite. La délégation saoudienne, quant à elle, comprend une vingtaine d’Experts de différents Départements ministériels, Agences gouvernementales et Fondations du Royaume.

Quelle est l’utilité de la rencontre : Les travaux de la Commission mixte de coopération offriront aux experts béninois et saoudiens l’opportunité de faire un état des lieux du partenariat bilatéral, en vue d’en identifier les forces, les faiblesses et les acquis. La Commission mixte servira également de cadre pour définir les nouvelles orientations de la coopération bilatérale au titre des prochaines années ainsi que pour arrêter les modalités de mise en œuvre et d’évaluation des actions convenues d’accord parties. Les travaux de la Commission mixte permettront aux deux (02) Parties d’élargir le cadre juridique de leur partenariat à travers la signature de deux (02) Accords de coopération dans les domaines des affaires islamiques et du partenariat entre les Chambres consulaires béninoise et saoudienne. Les deux (02) Parties échangeront également des vues sur l’avancement du processus d’ouverture de l’Ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à Cotonou, et le financement de divers projets inscrits au Programme d’Actions du gouvernement pour la période 2021-2026.

Entre les lignes : Les relations entre le Bénin et l’Arabie Saoudite remontent au début des années 1960, et s’inscrivent dans le contexte de la politique d’ouverture et de diversification des partenaires au développement du Bénin. Le partenariat bilatéral s’est sensiblement renforcé depuis l’arrivée au pouvoir du président Patrice Talon qui envisage de faire du Royaume d’Arabie Saoudite, un partenaire de référence du Bénin aussi bien dans le monde arabo-musulman que sur la scène internationale en général. Ces dernières années, les principaux domaines d’intervention du Royaume d’Arabie Saoudite au Bénin couvrent : l’éducation, la santé, les infrastructures, et la fourniture d’eau potable aux populations.

Par ailleurs : La coopération entre les deux (02) pays passe également par le truchement de nombreuses associations caritatives qui financent des œuvres humanitaires, la construction de mosquées, de centres de santé, d’écoles, de centres islamiques ainsi que des forages de puits. Au nombre de ces associations, le diplomate Adam Bagoudou Zakari fait une mention spéciale au Centre Roi Salman pour l’aide humanitaire et les secours et la Ligue Islamique Mondiale (LIM).

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page