.
.

Le triomphe de la vérité

.

Migrations transfrontalières et défis sécuritaires en Afrique: Un colloque international s’ouvre à l’Uac ce jeudi 12 janvier


Vues : 126

Dr Joseph P. Sahgui

Qu’est-ce qu’il faut retenir : L’Université d’Abomey-Calavi abrite dès ce jeudi 12 janvier 2023, un colloque international portant sur le thème : « Migrations transfrontalières et défis sécuritaires en Afrique ». La cérémonie officielle de lancement de cette messe scientifique qui va durer 3 jours, est prévue dans l’amphi Idriss Déby Itno. Initiée par Dr(MC) Joseph P. Sahgui, vice doyen de la FLASH-Adjarra/, la rencontre va réunir un parterre de scientifiques, de chercheurs et enseignants-chercheurs en provenance de plusieurs pays de la sous région. Elle se déroule conjointement par visioconférence.

Ce qu’il faut comprendre : L’intérêt de ce sujet relève de plusieurs aspects, selon le président du comité d’organisation, Dr(MC) joseph P. Sahgui, vice doyen de la FLASH-Adjarra. Tout d’abord, précise-t-il, il met en relation deux thématiques importantes : les migrations et l’insécurité. Chaque aspect de ce couple de thèmes revêt une importance pour les communautés humaines, les dirigeants, les organismes internationaux et les scientifiques parce que touchant à l’existence humaine. Les questions de migrations avec leur facette équivoque, sont parfois le fruit d’un choix volontaire, entraînant ainsi un enrichissement à partir des contacts humains. En effet, ils conduisent les hommes vers les hommes. L’insécurité quant à elle, ne présente que des conséquences négatives au plan social et est d’actualité de nos jours dans maints pays d’Afrique. Les mouvements migratoires, quand ils sont occasionnés par des facteurs sociaux et naturels involontaires, par une sorte d’insécurité à multiples variables, deviennent problématiques. Ce sont sur les rapports à controverses entre migrations transfrontalières et insécurité que les initiateurs de ce colloque nous invitent à porter notre attention. De ce fait, l’objectif assigné à ce rendez-vous scientifique est d’analyser les causes et les facteurs des migrations transfrontalières et les défis sécuritaires en Afrique en général et en Afrique subsaharienne en particulier. Pour Dr(MC) joseph P. Sahgui, vice doyen de la FLASH-Adjarra, de nombreuses initiatives ont été prises en vue de trouver une solution à l’insécurité en général et à celle due au phénomène migratoire. Cependant, comme tout fait social, l’insécurité, fait déjà complexe, prend de l’ampleur. « Quand elle est rattachée aux questions migratoires transfrontalières, rend toute entreprise de prévention et d’éradication difficile. D’où la mobilisation du monde scientifique pour entrevoir de nouvelles perspectives d’analyse, de compréhension et d’approches de solutions », a-t-il précisé.

Entre les lignes : Plusieurs communications autour de onze thématiques seront développées. Il s’agit de : l’historicité des défis sécuritaires liées aux migrations transfrontalières en Afrique ;Causes et manifestations des défis sécuritaires en Afrique ; Violences sociopolitiques et migrations transfrontalières en Afrique ;Acteurs du phénomène sécuritaire et migration en Afrique subsaharienne et dans le monde ;Sémantique de la sécurité, famille et dynamiques migratoires ;“In)sécurité et dynamique migratoire dans les sociétés traditionnelles agro-pastorales en Afrique ;Changement climatique et migration transfrontalières en Afrique ;Catastrophes naturelles et migrations transfrontalières en Afrique ;Ressources en eau et migrations transfrontalières en Afrique ;Disponibilités sanitaires et migrations transfrontalières en Afrique et Anticipation et prospective dans l’analyse sécuritaire et dynamique migratoire en Afrique.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page