.
.

Le triomphe de la vérité

.

Traitement des résultats du scrutin législatif : Eric Houndété appelle au respect du verdict des urnes


Vues : 147

Éric Houndété lors de la conférence de presse

Au lendemain des législatives du dimanche 08 janvier 2008, le président du parti Les Démocrates, Éric Houndété a animé un point de presse à Cotonou. A l’entame de son intervention, le leader des Démocrates a remercié les citoyens béninois qui  sont sortis voter dans le calme et dans la paix. « Je remercie le peuple pour son engagement et sa détermination a changé la donne et pour avoir participé à une élection apaisée », a-t-il laissé entendre. Selon lui, par cet acte, « les béninois ont donné la leçon à l’exécutif qu’il n’était pas utile de les exclure lors des législatives de 2019 ». Ainsi, pour amoindrir les risques de corruption, Eric Houndété invite les autorités en charge des élections à œuvrer pour la restauration de la démocratie et les appelle au respect du verdict des urnes.

Le président du parti LD n’a pas manqué de relever la faible affluence observée lors du vote. « L’espoir né à partir de l’acte de notre participation à cette élection que nous attendions se manifester de façon nette dans la participation quantitative à ce scrutin n’a pas comblé complètement nos attentes. Et nous comprenons que les hésitations à participer au vote révèlent un certain manque de confiance en ce régime pour lequel les citoyens pensent que quel que soit ce qu’ils feront, leurs suffrages leur seront volés», a déclaré Eric Houndété. Il poursuit que « la correction du divorce avec les urnes, que nous avons observé, n’a pas été totale ». C’est le défi que son parti entend corriger.

Le président du parti LD relève par ailleurs quelques irrégularités dont “la corruption électorale”. Pour lui, cela dénote l’échec du régime en place qui a promis de sortir l’argent du processus électoral. Eric Houndété prend cas aussi de « l’utilisation des moyens de l’Etat  et des actes de tricherie. Des cartes NPI ont été éditées et distribuées à des mineurs et des gens sans demande. Le refus de remettre les procès-verbaux à la plupart des délégués des candidats d’opposition », a-t-il observé. « Malgré tout cela, la population a accordé massivement son suffrage au parti Les Démocrates », qui selon Éric Houndété est désormais « le plus grand parti au Bénin, pas le plus grand parti de l’opposition ».

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page