.
.

Le triomphe de la vérité

.

Jacques Ayadji sur le bilan de sa campagne électorale: « Moele-Bénin a refusé de mentir aux populations »


Vues : 91

Une semaine après le démarrage officiel de la campagne électorale, le président du parti Moele-Bénin, Jacques Ayadji a fait ce jeudi vendredi 30 décembre, un bilan à mi-parcours satisfaisant de sa tournée au contact des populations. Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux populations en vue de la victoire de son parti le 8 janvier prochain.

Voici sa déclaration :

Moele-Bénin, c’est le parti des oubliés de la République. Le temps où la jeunesse, les femmes et les personnes handicapées ont servi d’échelles à ceux qui sont rassasiés, ce temps-là est fini. Le parlement qui va démarrer en février 2023, ce sera le parlement des oubliés de la République. Le parlement de ceux qui ont besoin que les choses changent. Le parlement de ceux qui sont en difficulté. Parce qu’on ne peut pas demander à quelqu’un qui n’a pas faim de réfléchir et de trouver de solution à la faim. Que la jeunesse, les femmes et les personnes handicapées qui ont des problèmes votent Moele-Bénin. Lorsque vous prenez la population du Bénin, à peine 5% 10% constituent la classe bourgeoise. Cette classe qui depuis 30 ans a pour option d’écraser les autres. Ce n’est pas seulement la joie que j’ai observé. On a vu des gens qui sont dépités et n’ont pas hésité à dire, nous avons faim. Ils ont raison parce que la classe politique que nous avons eu depuis 1990, a travaillé à se décrédibiliser si bien qu’il y a un fossé incommensurable entre les populations à la base et la classe politique. Je les comprends et leur dit, Moele-Bénin n’a jamais été à une élection. Il faut qu’ils essayent Moele-Bénin et ils vont prendre le goût de la politique. Quand nous allons signer un pacte avec le peuple béninois, ce pacte ne sera jamais rompu. Nous sommes les seuls aujourd’hui à sortir une plaquette dans laquelle nous avons consigné ce que nous envisageons faire à l’Assemblée nationale. Nous sommes le seul parti politique où les candidats se sont engagés devant le Notaire pour mettre à la disposition de la population 20% de leur revenu pour financer les activités génératrices de revenus des femmes et des jeunes à travers des prêts sans intérêts. Nous allons respecter nos engagements de sorte qu’en 2026, c’est eux-mêmes qui iront à notre recherche pour que nous retournions à l’Assemblée nationale. Puisque Moele-Bénin refusé de mentir aux populations. Nous avons refusé de faire des promesses démagogiques, mais en face nous avons vu que d’autres chapelles politiques se versent dans les mensonges. Mentir aux populations, c’est lui manquer de respect. Les béninois sont fatigués de cette classe politique. La jeunesse à l’unisson doit pouvoir dire non. La liste de Moele-Bénin contient 53% de candidats de moins de 40 ans et 83% de candidats de moins de 50 ans. Et tout cela auréolé par 33% de candidature féminine. Nous ne sommes pas satisfaits de ça. Dès que nous serons à l’Assemblée, nous allons travailler pour qu’il y ait 50% de candidature féminine. Parce que les hommes n’ont jamais réussi à mettre 48 femmes sur leur liste.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page