.
.

Le triomphe de la vérité

.

Condition de mise en liberté de personnalités en détention : Voici ce que propose Bio Tchané à Madougou et de Aïvo


Vues : 469

Abdoulaye BIO TCHANE, Secrétaire Général National du parti BR

Le ministre d’Etat et Secrétaire Général National du parti BR, Abdoulaye Bio Tchané s’est prononcé sur plusieurs questions d’intérêt général, ce mercredi 28 décembre 2022 dans un entretien accordé à la Radio France Internationale. Interrogé sur la libération de certains détenus politiques, il a d’abord fait savoir qu’il n’est pas habileté à donner des appréciations, lesdits détenus ayant été jugés et condamnés. Mais il a proposé deux options dans lesquelles ces détenus pourraient être libérés.  « Je dois rappeler que dans des cas de ce genre, il n’y a que deux voies. La voie d’amnistie et la voie de la grâce présidentielle. Aujourd’hui, il est prématuré de dire ce qui va être fait. Encore faudrait-il que dans leur position, on sent  une volonté aussi de participer à cet apaisement », a laissé entendre Abdoulaye Bio Tchané. Il n’a pas manqué, par ailleurs de dire toute sa satisfaction de voir les partis de l’opposition participer aux élections législatives de janvier 2023.

Malgré la menace djihadiste au nord du Bénin, le ministre d’Etat a également  rassuré que les populations n’ont  pas d’inquiétude à avoir pour aller aux urnes puisque « le gouvernement a pris des mesures de sécurité très importantes pour la quiétude nécessaire autour  des élections dans tous les arrondissements et dans toutes les communes du pays». S’agissant du coût de vie cher au Bénin, Abdoulaye Bio Tchané a martelé que pendant les campagnes, son parti politique se contentera de sensibiliser les populations sur les mesures prises par le gouvernement pour soulager leur souffrance. A le croire, il y a entre autres, le subventionnement  massif de certains produits de consommation courante et la revalorisation des salaires des fonctionnaires de l’Etat.

Concernant les vacarmes observés autour du paiement des impôts au Bénin, le Secrétaire Général National du parti Bloc Républicain a souligné qu’au Bénin, « l’impôt est d’abord une obligation et c’est avec l’impôt qu’un pays comme le Bénin peut se construire. Nous ne sommes pas un pays avec des ressources infinies comme d’autres donc notre économie est assise essentiellement sur les impôts ». Abdoulaye Bio Tchané s’est également prononcé sur la restriction des droits de grève au Bénin. Selon lui, c’est « une bonne mesure que soutient son parti politique au regard des résultats obtenus  aussi bien dans le secteur de la santé que dans le secteur de l’éducation depuis trois ans. »

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page