.
.

Le triomphe de la vérité

.

Projet « Maintien des filles à l’école »: Plus de 9 milliards FCFA à transférer à 30.000 filles


Vues : 56

Comme annoncé par le Président de la République, Patrice Talon dans son discours sur l’état de la nation, l’opération de transfert monétaire à des filles scolarisées est lancée. Le top a été donné ce mardi 13 décembre 2022 à Cotonou par la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé.

La ministre Véronique Tognifodé au cours de son allocution

Ce qu’il faut retenir : Au total, une somme de plus de neuf milliards FCFA sera distribué à 30.000 filles du Bénin issues de familles en situation difficile. Une manière pour le gouvernement d’assurer le maintien des filles à l’école. Cette action vient s’ajouter à plusieurs autres mesures d’accompagnement en cours de mise en œuvre pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école. Cet important investissement vise indéniablement l’accélération de la croissance économique et de la transition démographique à travers l’augmentation du taux de rétention scolaire des filles. Une rétention qui est assimilable à une autoroute balisée pour infléchir nombre de facteurs qui plombent l’autonomisation des femmes. C’est la ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé qui a procédé ce mardi 13 décembre 2022 à Cotonou, au lancement officiel des transferts monétaires à trente mille adolescentes des écoles primaires et secondaires. C’est dans le cadre du volet « Maintien des filles l’école » du projet pour l’Autonomisation des Femmes et le Dividende Démographique au Sahel (SWEDD).

Et pourquoi : Une fille sur 10 est mariée avant l’âge de 18 ans en 2018 au Bénin. Ce qui contribue à créer les disparités entre le taux de garçon et de filles à l’école au fil des années. Aussi sur 100 000 habitants, 1700 garçons arrivent au niveau de l’Université contre seulement 130 filles. Face à cette situation, le gouvernement à travers le projet SWEDD et plus précisément son sous-projet « Maintien des filles à l’école », entend une réponse. C’est dans cette logique que des transferts monétaires sont effectués aux adolescentes des écoles primaires et secondaires afin de répondre à la vision du chef de l’État et son gouvernement d’œuvrer pour une éducation inclusive et pour répondre à une problématique majeure.

Que pensent les acteurs : « Les filles continuent d’abandonner les classes pour se marier parfois de force ou alors de travailler en vue d’apporter un soutien matériel à leurs familles. Dans le programme d’action du gouvernement 2021-2026, le gouvernement entend poursuivre la transformation structurelle de son économie à travers la promotion d’une éducation de qualité », a précisé la ministre Véronique Tognifodé. Elle a salué la vision éclairée du Chef de l’Etat, qui depuis son deuxième mandat, a placé le social au cœur de son action. En effet, ces transferts monétaires prennent en compte une catégorie de filles particulièrement celles prises en compte depuis le démarrage du projet SWEDD-BÉNIN. La coordinatrice du Projet, Djaoudath Alidou a indiqué qu’il s’agit de 17 500 dans la zone sud d’intervention du projet et 12 500 dans la zone Nord d’intervention du projet. « Le transfert sera effectué à raison d’un dépôt mensuel de 9 000 F pour les filles qui sont dans l’enseignement primaire et 12 000 F pour les filles qui sont dans l’enseignement secondaire », a-t-elle dit. Au nom des bénéficiaires, Gloria Motourayo a remercié le chef de l’État et son gouvernement pour tout l’appui qu’ils leur apportent. « Nous promettons de donner le meilleur de nous-mêmes pour continuer de bénéficier de ces accompagnements afin de devenir des femmes leaders éclairées de demain », fait-elle savoir.

Par ailleurs : Soulignons que le projet SWEDD vise globalement à accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes et leur accès à des services de santé reproductive, infantile et maternelle de qualité. Aussi, il se veut la solution pour améliorer la production et le partage des connaissances au niveau régional ainsi que la capacité et la coordination régionale.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page