.
.

Le triomphe de la vérité

.

4ème édition du concours “Grand Prix littéraire du Bénin” : Jean Michel Abimbola prime les lauréats


Vues : 35

(Eskil Agbo, meilleur journaliste/chroniqueur littéraire)

Photo de famille au terme de la cérémonie

De quoi s’agit-il : La 4ème édition du concours “Grand Prix littéraire du Bénin” a connu son épilogue le mercredi 14 décembre 2022 au palais des congrès de Cotonou. Au cours d’une cérémonie de délibération, les membres du jury ont dévoilé les noms des lauréats des trois prix de ce géant concours littéraire. Le Prix du Journaliste/chroniqueur littéraire a été remporté par Esckil Agbo de Radio Benin livres. Il remporte ainsi le trophée dédié à ce rang avec un chèque de un million de francs CFA. La maison d’édition ”Les Éditions Savanes Du Continent” remporte le prix du meilleur éditeur avec un trophée ainsi qu’un chèque de trois millions de francs CFA. Quant au Grand Prix littéraire édition 2022, il est décroché par Jules Daniel Amoussou, Editeur-Graphiste, Directeur des éditions ‘’Fous Sans Frontières’’, écrivain, auteur de trois ouvrages. Ce dernier succède ainsi à Raouf Mama qui a, par ailleurs, eu l’honneur de présenter son grand oral sur la littérature béninoise avant la délibération du jury.

Ce qu’en dit le ministre : Présent à cette cérémonie, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts Jean-Michel Abimbola, a exprimé toute sa reconnaissance envers tous les lauréats ainsi que les acteurs impliqués dans la réussite de cette édition qui intervient quelques jours après la tenue du salon national des Livres. « Le Grand Prix Littéraire du Bénin, s’intègre dans le dispositif de promotion et de valorisation du livre et des auteurs béninois. Il constitue le témoignage de l’engagement de l’État à favoriser toutes les filières de l’édition, en même temps qu’il ambitionne de rendre compétitive la littérature béninoise sur la scène continentale » a-t-il fait savoir. L’autorité a saisi cette occasion pour lever un coin de voile sur les efforts consentis dans le sens de la réorganisation de la chaîne de valeurs avec les agréments pour les libraires et les éditeurs ; la digitalisation des fonds documentaires de la bibliothèque nationale pour leurs accès par internet ; la promotion de la littérature pour enfant par le programme des ressources éducatives en partenariat avec l’ambassade de France ; l’achat, par la bibliothèque nationale, de milliers de livres des éditeurs locaux destinés à renouveler les fonds de l’ensemble des centres de lectures et des bibliothèques départementales. 

Entre les lignes : Cette cérémonie de délibération s’est déroulée sous le regard vigilant d’un huissier de justice et en présence du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan, du préfet du Littoral, Alain Orounla, des membres du cabinet, des directeurs Blaise Tchetchao de la Direction des Arts et du Livre, Koffi Attédé de la Bibliothèque nationale du Bénin, des écrivains, éditeurs, libraires, des membres des comités techniques de présélection et des jurys de sélection, des professionnels des médias, des acteurs culturels, en l’occurrence ceux de la chaine du livre.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page