.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sidikou Karimou à propos de l’Open de Beach-handball: «Nous sommes satisfaits de la participation»


Vues : 6

Sidikou Karimou

La fédération béninoise de handball relance le Beach-handball. A cet effet, l’instance a organisé sur la plage de Fidjrossè ce week-end un tournoi open. A la clôture, le président de la fédération, Sidikou Karimou a fait le point. Tout en laissant entendre sa satisfaction sur la mobilisation et le le grand nombre de participants enregistrés lors de ces deux jours d’activités sportives, le Président a expliqué la vision qui sous-tend cette initiative. Le Bénin veut se hisser haut dans la pratique et cela passe par plusieurs points. Lisez plutôt.

L’Evénement Précis : Nous sommes à la fin de l’Open de Beach-handball que vous avez organisé. Parlez-nous de l’initiative.

Sidikou Karimou : L’initiative vient de nos faîtières notamment de la Cahb et de l’Ihf. Ce sont elles qui ont décidé de relancer la discipline. Il serait donc inconcevable avec les quantités de plage que nous avons que nous ne puissions pas suivre le mouvement.

C’est ce qui justifie cette organisation ? Ou vous avez d’autres visés derrière ?

L’optique dans laquelle nous sommes en faisant cette compétition c’est de relancer dans un premier temps, mais surtout travailler à professionnaliser cette discipline. Les clubs vont avoir leur section Beach-handball qui vont se positionner sur les championnats nationaux et l’équipe nationale va se positionner pour les compétitions zonales, continentales voir mondiales.

Quand on sait que le Bénin ne dispose plus d’équipes de Beach-handball, dites-nous ce que vous entrevoyez?

C’est vrai. On avait une équipe de Beach-handball qui a été championne d’Afrique par le passé. Alors pour cette relance, on entrevoit faire le travail en passant par les clubs pour aboutir à l’équipe nationale.

Est-ce qu’il y a déjà des formations qui sont prévues ?

Absolument. Si nous ne formons pas, nous ne pouvons pas compétir à un niveau intéressant. Il y aura de la formation au niveau de handball traditionnel. Les bons experts seront mis à contribution. La preuve, nous avons humblement reconnu que nous sommes moins performants que les Togolais et les Nigérians. Et pour cet open, nous avons fait appel à un expert nigérian qui sont venus. C’est la preuve de ce que nous savons que le moment venu il faut qu’on aille chercher de compétences pour élever le niveau.

Êtes-vous satisfait de cette première expérience ?

Nous sommes plus que satisfaits. Nous avons des objectifs quantifiables de 60 joueurs. Nous avons explosé (4 fois plus de participants). Ça donne des raisons de poursuivre.

Entretien réalisé par Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page