.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour ses multiples services rendus à la communauté universitaire: Le Doyen de la fashs Monique Ouassa Kouaro salue le mérite du Prof. Paulin Hountondji


Vues : 152


(Le président Soglo a transmis à la doyenne l’ouvrage du professeur Hountondji)

Le Doyen Monique Ouassa Kouaro reçoit le livre offert à la Fashs


Malgré les plus hautes fonctions occupées dans la République, le Professeur Paulin Hountondji ne s’est pas privé de sa passion et de surcroît, continue de mettre son intelligibilité au service du monde universitaire. Il est un intellectuel engagé. Un académicien dont la réputation dépasse les frontières et qui s’évertue inlassablement pour la cause du monde universitaire tant qu’au Bénin et en Africaine en général. C’est ce qu’il convient de retenir du discours du Doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université d’Abomey-Calavi (Fashs), Monique Ouassa Kouaro, qui a tenu sincèrement de lui rendre un vibrant hommage au détour de la présentation de son dernier livre lancé le jeudi 8 décembre 2022 à Cotonou. Ce livre intitulé ‘’Sur la philosophie africaine. Critique de l’ethnophilosophie ‘’, a été distingué parmi les 100 meilleurs livres africains du XXè siècle. Dans son discours mêlé d’émotions, de bonheur et plein de reconnaissances, le Doyen de la Fashs, Monique Ouassa Kouaro ne s’est pas empêché devant un parterre de personnalités, d’universitaires et d’hommes politiques réunis pour la circonstance, de saluer le mérite d’un grand homme. Un scientifique engagé dans sa spécialité, Paulin Hountondji aurait consacré tout son temps à la réorganisation de la Faculté des lettres arts et sciences humaines (Flash), qui a donné naissance à deux facultés siamoises dont la Fllac et la Fashs dont elle dirige actuellement. « Le Professeur Paulin Hountondji a fait beaucoup pour la communauté universitaire africaine et en général celle béninoise et surtout de l’Université d’Abomey-Calavi », s’est réjoui le Doyen Monique Ouassa Kouaro.

Elle a exprimé tous ses sentiments de gratitude à l’endroit du Professeur Paulin Hountondji, de l’héritage culturel et de l’outil pédagogique qu’il lèguent à la jeune génération. « Il a été le premier doyen de la Faculté des lettres arts et sciences humaines. Il a aussi consacré son temps à la réorganisation de cette grande faculté », a-t-elle dit avant de poursuivre : « C’est une occasion de lui dire un grand merci pour le combat du développement de l’Afrique par la connaissance de l’Afrique et de la trame de la philosophie ». Cette nouvelle parution selon elle, la donne toute la certitude qu’il n’a pas encore lâché l’arme, ni abandonné le champ de bataille. Le Doyen Monique Ouassa Kouaro souhaite que la jeunesse africaine et celle béninoise en l’occurrence lui en savoir suffisamment gré. Elle s’est aussi réjouie du sens du combat du Professeur qu’il lègue à la génération montante.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page