.
.

Le triomphe de la vérité

.

Littérature béninoise: L’ouvrage « Relire Doguicimi de Paul Hazoumé » officiellement lancé


Vues : 60

Le présidium au cours du lancement du livre

L’amphithéâtre Etisalat de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre le mercredi 7 décembre 2022, au lancement officiel du livre intitulé « Relire Doguicimi de Paul Hazoumè ». C’est un chef-d’œuvre du Professeur Adrien Huannou, spécialiste de la littérature béninoise et des littératures africaines francophones, qui fait découvrir toutes les richesses du roman « Doguicimi » aux lecteurs tout en présentant des outils techniques pour mieux le lire.

De quoi s’agit-il : Après un premier document publié sur l’ouvrage Doguicimi de Paul Hazoumè  en 1987, le Professeur Adrien Huannou a écrit un nouveau livre intitulé « Relire Doguicimi de Paul Hazoumè ». Cet ouvrage dont le lancement a eu lieu le mercredi 7 décembre 2022 sur le campus d’Abomey-Calavi, est publié en septembre dernier aux éditions Ruisseaux d’Afrique. Il appartient à la collection « Science en partage ». C’est un document de 210 pages repartis en trois grandes parties. La première partie constitue le plan. La deuxième partie regroupe l’ensemble des sources auxquelles l’auteur a recouru pour la production de l’ouvrage et la troisième partie composée des annexes, présente des citations tirées du document Doguimi et présente des travaux pour rendre hommage à l’auteur Paul Hazoumè. Le lancement officiel a eu lieu en présence d’un parterre de personnalités, d’enseignants des universités dont le ministre Mahugnon Kakpo, le recteur Maxime da-Cruz, le Docteur Fernand Nouwligbèto, les professeurs Dominique Bada, Raphaël Yebou, Ferdinand Kpohoué, des écrivains ainsi que des étudiants. Au cours de ce lancement, les personnalités présentes ont témoigné et ont rendu hommage à l’auteur.

Pourquoi relire Doguicimi aujourd’hui : Parce que ce roman, selon l’auteur Prof. Adrien Huannou, est et demeure un chef-d’œuvre, qui a subi avec succès l’épreuve du temps. « Il fait partie des œuvres dont on dit qu’elles n’ont pris aucune ride en traversant les ans et qui, de ce fait, ont acquis l’immortalité », a écrit l’auteur, qui fait savoir que c’est un ouvrage repère par son écriture et par sa teneur historique. A en croire le Prof. Adrien Huannou, il est le reflet de l’état d’esprit de deux sociétés et de deux époques différentes : d’une part, le Danhomê sous le roi Guézo (1818-1858), un souverain qui avait déjà eu des contacts avec le monde extérieur, mais qui n’en avait pas encore subi l’influence culturelle et gouvernait encore selon ses propres traditions politiques, sociales et culturelles. D’autre part, la colonie du Dahomey vue à travers un spécimen de la classe des « évolués », des « assimilés ».

Vue partielle des participants lors du lancement du livre

Que disent les acteurs : Le Professeur Raphaël Yebou, Directeur de l’Unité de recherche Etudes des Espaces et du Discours de l’Uac, organisatrice de l’évènement a salué l’auteur pour l’ouvrage qu’il trouve pour sa part savoureux. Il a souhaité plus de mobilisation autour de la science. Pour le Professeur Mahugnon Kakpo, lui-même professeur de littérature africaine, le roman « Doguicimi » porte des enseignements indispensables pour la jeunesse. « C’est un ouvrage de mémoire, d’actualité qui nous donne l’expérience que nos sociétés étaient bien structurées. Il fait étalage de la civilisation du royaume d’Abomey », a-t-il dit. Il a félicité l’auteur pour sa ténacité et le bel exemple qu’il donne à la jeunesse. « Le Professeur Adrien Huannou est un modèle parce qu’on a l’impression que les jeunes baissent les bras », a fait savoir Mahugnon Kakpo.  L’auteur a dit vouloir rendre hommage à Paul Hazoumè. « Les bâtisseurs d’une nation, ce n’est pas seulement les hommes politiques. Un pays, ce sont des hommes qui vivent par une culture. Paul Hazoumè fait partie des bâtisseurs de notre pays », a précisé le Professeur Adrien Huannou. Il a invité les uns et les autres à la promotion de la littérature béninoise.

Qui est Adrien Huannou : Né le 31 décembre 1946 à Azowlissè, aujourd’hui arrondissement de la commune d’Adjohoun, est un critique littéraire et universitaire béninois. Professeur émérite à l’université d’Abomey-Calavi, l’auteur est le premier professeur titulaire de littérature de l’ex-Flash et ancien doyen de cette faculté. Membre fondateur de l’Académie nationale des sciences du Bénin, il est spécialiste de la littérature béninoise et des littératures africaines francophones. Le Professeur Huannou est celui qui a le plus écrit sur la littérature béninoise. Au total 27 ouvrages publiés sur la littérature africaine dont 13 sur la littérature béninoise.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page