.
.

Le triomphe de la vérité

.

Patrice Talon sur la revalorisation des salaires des travailleurs :  «  Le dilemme est de pouvoir garder le cap, tout en permettant à chacun de se sentir concerné par les fruits de nos efforts communs.»


Vues : 350

Patrice Talon, Président de la République du Bénin

Comme annoncée depuis plusieurs semaines, la rencontre tant attendue entre le Chef de l’Etat Patrice Talon et les partenaires sociaux a tenu ses promesses. Les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales ont répondu présent ce mardi 6 décembre 2022, à cette séance présidée par Patrice Talon en présence des membres de son gouvernement. Il était question pour le Chef de l’Etat de présenter aux partenaires sociaux les options retenues en vue de la revalorisation des salaires des travailleurs. La bonne nouvelle se réfère à l’augmentation de 30% des salaires pour certaines catégories de fonctionnaires et 20% pour d’autres. Après les partenaires sociaux, les propositions seront présentées au   conseil des ministres mercredi. Et le jeudi 8 décembre au Palais des gouverneurs, le chef de l’Etat donnera des précisions aux travailleurs dans son discours sur l’état de la Nation devant les députés de la 8è législature.

Lire quelques propos liminaires du Chef de l’Etat Patrice Talon à cette rencontre avec les partenaires sociaux

« Nous nous étions promis nous revoir en novembre, mais le temps qu’on s’est donné pour rendre la copie n’a pas suffi. Mais mieux vaut tard que jamais. Nous avons été rattrapés tous par les problèmes auxquels le monde est confronté. Nous devions nous rassurer que la situation globale, notre situation propre ne nous mettrait pas en difficulté durablement et il a fallu analyser notre situation propre et la situation du monde avec attention pour faire les projections nécessaires avant de nous engager dans la dernière ligne droite des propositions à faire pour le relèvement des salaires des agents publics ; des choses qui,  une fois arrêtées, décidées et mises en œuvre, on ne peut plus faire demi tour. Et nous avons convenu de vous faire le point présenter ce qui a été possible de retenir, vous le soumettre, recevoir vos suggestions et voir dans quelle mesure nous trouverons bien soit un consensus avant de soumettre tout cela au grand jury de demain, mercredi, conseil des ministres. Vous savez très bien que nous sommes confrontés, l’Etat, nous tous ensemble, et principalement l’équipe gouvernementale qui a la charge de gérer ; pour l’intérêt général, nos ressources à nous tous pour faire face à tous nos problèmes, problème d’infrastructures, problèmes de formation, problèmes de santé, problèmes de sécurité, problèmes d’emploi, mais comme tout cela n’exclut pas le quotidien de chacun, le pain  quotidien,  il est tout à fait normal, que dans l’assiette pour la répartition des ressources publiques nous tenions compte de ce que il faut faire pour améliorer le quotidien de chacun sans renoncer à ce qui concerne notre vie à nous tous et qui détermine notre évolution et la sortie de la pauvreté. Il y a des investissements si on ne les fait jamais, nos enfants, nos petits enfants, nos arrières petits enfants vivrons le même sort que nous, une pauvreté sans fin… Malheureusement ; c’est ce qui semble désormais caractériser nos pays en Afrique. Nous savons très bien que ce n’est pas une fatalité ; la pauvreté n’a jamais été une fatalité pour quiconque, que ce soit pour les individus, que ce soit pour les communautés. Ce qui fait que on s’installe dans la pauvreté, c’est quand on refuse de faire les efforts nécessaires, on refuse de consacrer le peu qu’on a à nous développer, quand on consomme le peu qu’on a, on vit dans la pauvreté éternelle. Nous aurons fait un choix différent, nous observons que cela porte ses fruits. Et le dilemme est de pouvoir garder le cap, tout en permettant à chacun de se sentir concerné en son temps par les fruits de nos efforts communs… Les salaires vont connaître une augmentation de 30% pour certaines catégories de fonctionnaires et 20% pour d’autres. Les travailleurs dont le salaire est proche du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) connaîtront une augmentation de 30%…. »

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page