.
.

Le triomphe de la vérité

.

Université d’Abomey-Calavi: Le règne de Dada Dako Donou au cœur d’un colloque international


Vues : 155

Le LARRED et le comité scientifique du quatre centenaire de l’accession du roi Dako Donou au trône de Houawé-Djotin ont initié du 1er au 2 décembre 2022, un colloque international sur le thème : « La vie, l’œuvre et le règne de Dada Dako Donou : 1er roi des Fons et Guédeuis et 3ème roi d’Allada, 1620-1645 et 1625-1650 ». L’ouverture officielle dudit colloque, a eu lieu dans l’amphi Houdégbé de l’Université d’Abomey-Calavi, le jeudi 1er décembre 2022.

Le présidium du lancement officiel

Qu’est-ce qui est important : L’histoire du Bénin ne sera plus racontée par les autres. C’est fort de cet engagement que le LARRED et le comité scientifique du quatre centenaire de l’accession du roi Dako Donou au trône de Houawé-Djotin ont initié ce colloque international. L’évènement a réuni des têtes couronnées, des historiens, des sociologues, anthropologues, ethnologues, psychologues venus de l’Université d’Abomey-Calavi, Parakou, Kétou et Lomé. Une trentaine de communications ont animé les deux jours d’assises. En effet, différents témoignages ont été recueillis et seront analysés à l’aune de la critique historienne pour avoir matière à l’histoire de l’écriture de l’histoire des rois du Bénin.

Que disent les acteurs : Après les mots de bienvenue du Représentant de Dada Dako Kpôgbémabou, Nestor Wegbe Dako, le Chef de département de Sociologie, Emilia Tingbé-Azalou a fait savoir que ces assises permettront de procéder aux idées novatrices et de porter de pistes originales pour mieux se connaitre et se révéler au monde. Elle a salué le dynamisme et la pro activité du Professeur Dodji Amouzouvi, Directeur du LARRED, président du comité d’organisation. Ce colloque s’inscrit selon elle, dans une approche pluridisciplinaire et vise à contribuer au débat sur la réécriture de l’histoire. Pour le Professeur Charles Babadjidé représentant la Doyenne de la Fashs, c’est une question sérieuse pour le sens de la réécriture de l’histoire du pays. Il soutient que cela permettra d’éclairer les idées des autorités puisque le Roi Dako Donou a été longtemps oublié. Il n’a pas manqué de souligner les actions du gouvernement dans ce sens.

Vue partielle des têtes couronnées au lancement du colloque

Au nom du président du comité scientifique de ce colloque, le Docteur Patrick Hinnou a précisé l’importance de l’histoire de vie pour les sciences sociales. A l’en croire, c’est ce qui justifie de l’option de l’histoire de la vie du roi Dako Donou dans le cadre du présent colloque. « La diversité des thématiques retenues et la pluralité des disciplines présentées augurent de la qualité des débats et surtout des pistes nouvelles de recherche à venir », a indiqué le Docteur Patrick Hinnou. En procédant à l’ouverture officielle des travaux du colloque, le Directeur de l’Ecole doctorale pluridisciplinaire, Professeur Placide Clédjo pense qu’à travers ce colloque, ils célèbrent la marque de confiance, de solidarité et d’engagement mutuel qui particularise les relations entre universitaires et politiques à l’échelle nationale et régionale. Il a invité les participants à produire des réflexions et des recommandations scientifiques qui ont l’ambition d’éclairer les décisions politiques qui engagent le futur commun. Il a rappelé l’importance que le gouvernement accorde à la relecture de l’histoire commune. « Cet évènement relève d’une importance particulière et pluridimensionnelle. C’est un signal fort que la communauté scientifique nationale lance dans l’instauration d’une interface pluri-acteurs autour d’une préoccupation d’intérêt national », a souligné le Professeur Placide Clédjo.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page