.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soglo après son audience avec le syndicaliste libéré: « Laurent Mètongnon a montré que la lutte pour la liberté est un combat »


Vues : 380

Mètongnon salue le président Soglo

Le syndicaliste Laurent Mètongnon a rendu visite à l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo le lundi 28 novembre 2022. Cette visite intervient après sa sortie de prison le mercredi 23 novembre 2022. Il était accompagné de Me Aboubacar Baparapé, président de l’Odhp et Françoise Sossou Holonou, présidente du Csdep pour lui remercier de ses multiples soutiens, financiers et moraux durant ses 5ans de séjour carcéral. Le président Soglo n’a pas manqué de montrer sa joie de le recevoir. « Je suis heureux de l’accueillir », a-t-il fait savoir avant de poursuivre : « Laurent Mètongnon a montré que la lutte pour la liberté est un combat. Il l’a montré par son courage et sa détermination. Il a gardé la force. Je suis fier de lui ». Selon l’ex-président, ce n’est pas un opprimé, un martyr, un combattant qui sort de prison. « C’est en même temps quelqu’un qui est un observateur de notre système politique, de la vie sociale et carcérale et qui propose la bonne réflexion et en même temps la solution. Il n’a pas été là pour lui tout seul. Il est parti pour d’autres compagnons qui étaient avec lui », a fait remarquer le président Soglo. Pour sa part, Laurent Mètongnon a témoigné sa reconnaissance au président Nicéphore Soglo. « Quand vous êtes en prison et quelqu’un peut vous envoyer des livres et à manger, vous devez aller remercier cette personne. Je suis venu remercier le président Soglo parce qu’il fait partir des rares personnes qui ont pensé à ma survie en prison. J’ai reçu beaucoup de lui », a-t-il dit. Laurent Mètongnon a saisi l’occasion pour plaider auprès de lui d’intercéder à la libération des autres prisonniers. « J’ai profité pour lui dire que ça lui reste beaucoup de choses à faire pour notre pays. Je suis parti sous la rampe de l’humiliation et de la flagellation en prison. Deux mois avant mon arrestation, j’étais à la Une comme un voleur. Comme quelqu’un qui est à abattre. Je veux dire qu’il y a des gens qui ne sont pas connus comme moi et qui sont aussi en prison. Qu’il plaide pour la libération de beaucoup de ces gens qui n’ont pas leur place en prison », souhaite-t-il. Pour lui, plusieurs jeunes sont en prison. De même, il pense que ceux qui sont à l’extérieur, n’ont pas leur place là-bas. « J’ai plaidé beaucoup quand j’étais ici en 2017. Tous ceux qui sont en exil, ils font quoi. On sait battu au temps de Yayi pour qu’ils reviennent. Je pense que cette bataille, on doit  la poursuivre» martèle-t-il. Laurent Mètognon déplore par ailleurs  que la peur ait  été semée aujourd’hui au Bénin et cela empêche certains de s’exprimer.

Alban Tchalla 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page