.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée générale ordinaire statutaire du Cnos Ben : Les responsables des Fédérations sportives en phase avec la gestion 2021-2022


Vues : 34

Le présidium lors de l’assemblée générale du Cnos Ben

Ce que vous devriez savoir : Les différents rapports pour le compte de la gestion 2021-2022 du comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben) sont satisfaisants et ont été validés. C’est ce que l’on peut comprendre des décisions prises par les délégués lors de l’assemblée générale ordinaire statutaire du Cnos Ben tenue le samedi 26 novembre 2022, à Cotonou. A ce rendez-vous, les membres du mouvement sportif notamment les présidents de fédérations ou leurs représentants ont exprimé leur accord au mode de gestion du président Julien Minavoa et ses collaborateurs. Ils ont validé tour à tour les rapports moral, d’activités et financier à eux présenter et soumis à leur approbation. Outre ces rapports, ils ont également adopté les activités prévues pour le compte de l’année 2023 ainsi que la convention d’éthique. Ceci à la grande satisfaction des membres de l’exécutif du comité national olympique et sportif béninois.

Ce que disent les membres du CE: A l’entame de ces assises, le président Julien Minavoa tout en souhaitant la bienvenue aux différents délégués et participants a salué le gouvernement béninois, à travers le ministre des sports, Oswald Homeky, pour avoir lancé l’élaboration des documents de la politique nationale des sports. Il a ensuite insisté dans son bilan moral que la convention d’éthique a apporté la stabilité. Il n’a pas manqué de rappeler que la recherche de l’autonomie et la bonne gouvernance devront constituer la racine pivotante du mouvement olympique et sportif national sur toute la ligne. «Il faudrait que désormais, chaque fédération membre du cons ben se donne des orientations claires conformes à celle de la politique nationale sportive et de celles de sa Fédération Internationale d’appartenance. Que chaque Fédération membre du Cnos Ben se fixe clairement une vision au regard de celle du CNOS BEN, celle de sa Fédération Internationale d’appartenance et celle de l’Etat béninois en cohérence avec les orientations du Ministère en charge du sport chez nous», a insisté le président Julien Minavoa.

Le secrétaire général, Fernando Hessou a, pour sa part, présenté la convention d’éthique et de bonne gouvernance à l’assistance qui l’a adopté. Il a ensuite rappelé les multiples activités tenues au cours de cette année 2022 qui tend vers sa fin. Au nombres de celles-ci, on peut retenir dans le domaine de la promotion des athlètes la conservation des bourses olympiques jusqu’en juillet-août 2021. Cela a permis d’avoir Odile Ahouanwanou, Noélie Yarigo, Privel Hinkati, tous qualifiés pour les JO Tokyo 2020, tenu en 2021. «Ceux-ci ont battu d’ailleurs leur propre record», a-t-il expliqué avant d’ajouter «le Bénin a aussi participé aux jeux paralympiques de Tokyo 2020». Il est revenu sur le renouvellement de bourses olympiques a Odile Ahouanwanou, Celtus Dossou-yovo, Noélie Yarigo, Privel Hinkati, Gloriana Nahoum, Nafissath Radji, dans la perspective des Jeux olympiques Paris 2024; le renforcement des capacités et des ressources humaines qui a été aussi un des points forts des activités réalisées durant cette année. Au terme des travaux, Julien Minavoa s’est dit très satisfait d déroulement des assises.

Par ailleurs : A souligner que le plan de travail de 2023, insiste que le Cnos Ben prendra encore plus des athlètes d’élite, des cadres qui s’occupent d’eux et fera la construction du 2e centre olympafrica dans la commune de Dangbo dont la remise de site est déjà faite.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page