.
.

Le triomphe de la vérité

.

Colloque international pluridisciplinaire: De grandes satisfactions au terme des assises


Vues : 20

Le présidium de la clôture

Le deuxième colloque international pluridisciplinaire s’est déroulé du mercredi 16 novembre au vendredi 18 novembre 2022 à l’Université d’Abomey-Calavi. La cérémonie de clôture a été présidée par la Doyenne de la Fashs, Monique Ouassa-Kouaro représentant le Recteur de l’Uac.

De quoi s’agit-il : Durant trois jours, les participants provenant des universités d’Afrique et de l’Europe, ont axé leurs réflexions sur l’appropriation de nouvelles connaissances sur les conditions de vie des populations rurales. Ils sont venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Togo, de la Belgique et de l’Allemagne. Les discussions se sont déroulées  autour du thème : « les nouveaux défis de l’anthropologie et de la sociologie rurale pour un développement durable en Afrique ». Le colloque a également vu les participants discuter des innovations agricoles et protection de l’environnement, la dynamique de la transhumance et du foncier rural. Au total, 65 communications ont été développées comprenant les sessions de discussion dans plusieurs ateliers, avec environ 100 chercheurs venus de 8 universités, 4 instituts et 3 centres de recherches. Les conclusions de ce colloque vont permettre de soutenir les communautés régionales qui doivent s’engager davantage en aidant les pays à se concentrer sur une reprise durable.

Entre les lignes : A en croire les organisateurs, de très grands échanges scientifiques se sont déroulés dans une ambiance de convivialité. Le président du comité d’organisation, Dr (MC) Abdoulaye Benon Monra, a remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette activité notamment les enseignants, les étudiants et les différents partenaires. Il a particulièrement remercié la ministre de l’enseignement supérieur et toute l’équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi pour leur accompagnement. « La grande mobilisation constatée montre qu’il y a un intérêt scientifique », s’est réjouie la Doyenne de la Fashs, Monique Ouassa-Kouaro.

Photo de famille des participants

Au nom du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, elle a exprimé toute sa gratitude aux participants et tous ceux qui suivent les travaux par visioconférence depuis les pays voisins. Au terme de ces trois jours d’intenses activités scientifiques, elle s’est félicitée du sérieux qui a caractérisé les échanges. « Ce sérieux a été d’ailleurs constaté par la ministre de l’Enseignement supérieur sur l’aspect organisationnel et la pertinence des échanges scientifiques », a-t-elle dit. Pour elle, les objectifs poursuivis ont été atteints. « Ce colloque tient la promesse des fleurs à travers le rapport général », précise-t-elle. Le Vice-recteur de l’Université de Zinder au Niger, Zakari Aboubacar, Maître de Conférences en Sociologie du développement, s’est réjoui de la qualité des échanges. « C’est une organisation méthodique. Je salue le comité d’organisation pour le travail abattu », fait-il savoir.

Par ailleurs : C’est sur une note de satisfaction que les participants se sont séparés. Le rendez-vous est donc pris pour la 3ème édition.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page