.
.

Le triomphe de la vérité

.

Me Jacques Migan sur la décision de la Cour constitutionnelle: « La vitalité de la démocratie est en train de se justifier »


Vues : 548

Me Jacques Migan, Ancien bâtonnier

Invité de l’émission ‘’Entretien du dimanche’’ sur E-Télé ce dimanche 20 novembre 2022, l’ancien bâtonnier Me Jacques Migan s’est prononcé sur la  récente décision rendue par la Cour constitutionnelle en faveur du parti Les Démocrates. Pour lui, elle  a montré son impartialité, sa rigueur et sa neutralité.

Qu’est-ce qu’il dit : Le parti Les Démocrates a gagné à la Cour constitutionnelle dans son recours contre la Direction générale des impôts. Ce qui permet à ce  parti de l’opposition de se relancer dans la course au scrutin législatif du 08 janvier 2023.   « La décision rendue par la Cour constitutionnelle a démontré la vitalité et la crédibilité de l’Etat de droit, son indépendance et son impartialité » apprécie Me Jacques Migan. L’invité   de l’émission ‘’Entretien du dimanche’’ sur E.Télé ce dimanche,  note que c’est une Cour qui ne se laisse par influencer. « Elle est neutre. Elle dit le droit. Je suis satisfait parce que ça justifie que nous sommes dans un Etat de droit », s’est-il  réjoui.

Entre les lignes : Pour Me Jacques Migan,  c’est depuis octobre 2019 que le quitus a été instauré. Du coup, les acteurs politiques doivent se préparer avant les élections. « Tout le monde arrive en même temps. On ne peut pas satisfaire tout le monde en 15 jours. On demande à la Direction générale des impôts de faire quelque chose sans la lui donner les moyens.   », a fait observer l’ancien bâtonnier. C’est en cela qu’il salue la décision de la Cour qui permet de rétablir Les Démocrates dans leur droit en ce qui concerne l’article 42 du code électoral. « Nous sommes dans un régime très respectueux des normes. Le gouvernement est complètement en dehors de ce qui se passe. C’est la victoire du droit et de la démocratie dans notre pays. La Cour a montré son impartialité, sa rigueur et sa neutralité. Elle a prouvé  qu’elle est au service du droit et non des politiques », a-t-il rassuré.

Par ailleurs : L’invité de E-Télé souhaite qu’il faut penser à la relecture de cette loi pour prendre en compte ces insuffisances surtout en ce qui concerne le délai requis.  « La décision interpelle tout le monde. On doit revoir la loi sur la durée », a-t-il suggéré.  Il a par ailleurs apprécié le travail en cours de tous les organes impliqués dans le processus électoral. Me Jacques Migan   n’a pas manqué aussi  d’exhorter  les uns et les autres à la préservation de la paix lors des législatives  de janvier 2023.

Alban TCHALLA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page