.
.

Le triomphe de la vérité

.

Complétude de dossiers de candidatures pour les législatives 2023: Le parti Démocrates en sursis pour défaut de quitus fiscal : le verdict de la Cena attendu


Vues : 80

Tous les partis ont déjà complété leur dossier

Tout est clos depuis ce mardi 15 novembre 2022 dans la soirée  à la Commission électorale nationale autonome (Cena), quant aux pièces et documents complémentaires à fournir par les partis  politiques en lice pour la validation  de leurs dossiers de candidatures aux législatives 2023. En dehors du  Bloc Républicain qui a déjà obtenu son récépissé définitif depuis  vendredi,  les 6 autres partis ont passé ces derniers quatre jours à courir derrière les pièces manquantes. Si jusqu’à hier dans l’après-midi, certains s’y affairaient toujours, faisant des allers-retours incessants entre les locaux de la Cena et de la Direction générale des impôts (Dgi) pour notamment se faire délivrer des quitus fiscaux manquants, d’autres se frottent déjà les mains d’avoir assuré toutes les complétudes exigées par Sacca Lafia et son équipe.  Dans tous les cas, la balle est désormais dans le camp de la Cena très attendue ces dernières heures pour rendre son verdict. Qui participera ou qui ne participera à ce scrutin législatif parmi les 6 listes de candidatures restantes à savoir, l’UP le Renouveau, Fcbe, Moele-Bénin, l’Udbn, Mpl et Les Démocrates ?  Tous les regards sont braqués depuis hier nuit vers l’organe électoral. Selon les dernières informations, elle pourrait rendre ses résultats au plus tard en fin de cette matinée.

Il reste une grosse interrogation dans le lot. Quel sort pour le parti de l’opposition Les Démocrates dont le dossier de candidature avec ses insuffisances majeures, a fait grand bruit ces derniers jours ? Jusqu’à la clôture des démarches pour la complétude des dossiers hier dans l’après-midi, le parti que dirige Eric Houndété ne semblait pas toujours prêt. Le quitus fiscal ne finit pas d’alourdir le cauchemar des Démocrates ; brisant au fil des heures leur rêve de prendre effectivement part à ces législatives 2023 tant attendues. Il leur manque encore trois quitus fiscaux. Un constat irréversible que ferait  la Cena  depuis hier pour en conclure sans doute à la disqualification de ce parti d’opposition.  C’est du moins ce qui se pressent depuis hier nuit, car visiblement, les négociations entreprises depuis lundi, par ses responsables avec la Direction générale des impôts n’ont guère prospéré. Des indiscrétions rapportent qu’ils auraient même proposé aux agents de l’administration fiscale, d’apurer une partie de l’ardoise en cause. En vain. Le « non » de  la Dgi aurait été catégorique dans la crainte  de ne pas revivre les mêmes expériences du passé, dit-on. Environ un milliard 500 millions de FCFA sont en  exigés par l’administration fiscale pour le compte des trois potentiels candidats de ce parti : Patrick Djivo, Justin Adjovi et Jean-Marie Allagbé.  Une très grosse somme que  ces derniers et l’ensemble des Démocrates peineraient actuellement à mobiliser en un temps record pour assurer la régularité totale de leur dossier de candidatures.  Le sort du parti Les Démocrates est-il déjà scellé ? Seule la Cena en donnera la confirmation ou non dans les heures à suivre.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page