.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement officiel du Projet FP2E: De grandes réalisations pour accompagner l’écosystème de l’EFTP


Vues : 111

Directeur général de l’agence de développement de l’enseignement technique (Adet), Fructueux Aho

L’Agence de développement de l’Enseignement technique et celle de Sèmè City ont officiellement lancé le projet de formation professionnelle et entrepreneuriat pour l’emploi au Bénin (FP2E), ce jeudi 3 novembre 2022 au siège de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCI-Bénin). C’était en présence des ministres de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle, Yves Kouaro Chabi, du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Éléonore Yayi Ladékan, du ministre des Pme, Modeste Kérékou, du ministre en charge de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola ainsi que les acteurs de l’écosystème entrepreneurial du Bénin.

Que savons-nous de ce projet : Dans la vision de donner un nouveau souffle à l’écosystème de l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) et celui de l’entrepreneuriat, un projet de formation professionnelle et entrepreneuriat pour l’emploi au Bénin (FP2E) a été lancé. Financé par la Banque Mondiale avec un  montant de 300 millions de dollars US soit environ 170 milliards de FCFA, ce projet est un programme entrant dans le cadre de la stratégie nationale d’EFTP et de la promotion de l’entrepreneuriat de croissance. Entré en vigueur le 27 mai 2022, il couvre la période 2022-2026 et a pour objectif principal d’accroitre l’accès de qualité à des services d’EFTP et de soutien à l’entrepreneuriat en mettant l’accent sur les jeunes et les femmes. Les premiers bénéficiaires de ce projet sont les apprenants qui profitent d’un système d’EFTP de qualité, les enseignants et les responsables des institutions et établissements d’EFTP et les entrepreneurs et les structures d’appui à l’entrepreneuriat qui reçoivent un appui technique et financier. Le projet impactera tous les 12 départements du Bénin et concerne les secteurs suivants : l’agriculture, l’environnement, les infrastructures et le transport, l’énergie, le numérique, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration et les industries créatives culturelles.

Quelles sont les réalisations attendues : Pour l’écosystème de l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP), la mise en œuvre de ce projet va aboutir à la construction de 10 Lycées techniques agricoles modernes, réhabilités et équipés, 10 unités économiques à vocation pédagogiques, 7 écoles de métier de type nouveau et bien d’autres réalisations pour l’amélioration de l’accès, l’équité, la qualité et la pertinence des services d’EFTP. Pour l’écosystème de l’Entrepreneuriat, au moins 2 200 entreprises et 20 structures d’appui à l’entreprenariat vont bénéficier d’un programme de renforcement de capacités, au moins 700 entreprises seront financièrement accompagnées et au moins 200 nouvelles entreprises soutenues par le projet seront enregistrées officiellement.

Photo de famille entre les acteurs économiques et les ministres

Ce qu’en disent les autorités : Avant de présenter le contenu du projet ainsi que ses composants, le Directeur général de l’agence de développement de l’enseignement technique (Adet), Fructueux Aho a d’abord remercié les membres du gouvernement ainsi que les partenaires techniques et financiers présents à cette cérémonie. Selon lui, investir dans l’EFTP pour en faire un véritable levier de développement est une première fois au Bénin. A l’entendre, ce projet qui est le fruit d’un accord de financement entre le gouvernement du Bénin et la banque mondial permettra de développer des compétences pour répondre aux besoins du marché du travail dans les secteurs économiques prioritaires. « La mise en œuvre de ce projet permettra également de promouvoir un environnement favorable aux affaires ainsi que l’accessibilité et la qualité des services d’accompagnement aux entreprises », a-t-il ajouté.  Pour Fructueux Aho, la vision du chef de l’Etat de faire l’EFTP une priorité pour le développement est à saluer. Il a profité de l’occasion pour exhorter la participation du secteur privé à tous les niveaux afin que les objectifs soient atteints. « Les actions prévues sur le FP2E constituent des réforment courageuses chères au Président Patrice Talon et changeront fondamentalement les écosystèmes de l’EFTP et de l’entrepreneuriat. Elles nécessitent la mobilisation et l’implication de tous les acteurs afin que les nombreuses réformes prévues se concrétisent », a-t-il laissé entendre. Pour le représentant de la Banque Mondiale, Atou Seck, le gouvernement du Bénin a pris une mesure audacieuse de soutenir la formation professionnelle de la jeunesse béninoise dans le but de s’assurer non seulement de leurs compétences fondamentales mais aussi de leurs compétences professionnelles dans un secteur économique prioritaire ayant rapport avec les besoins du marché du travail. « Ce projet, le plus grand de notre portefeuille est un projet ambitieux qui changera de manière significative le paysage de la formation professionnelle au Bénin et soutiendra son effort de croissance », a-t-il fait savoir. Avant de procéder au lancement officiel du projet, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Éléonore Yayi Ladékan a tenu à remercier les partenaires techniques et financiers qui ne cessent d’œuvrer pour le développement du Bénin. Selon elle, ce projet permettra d’améliorer les compétences professionnelles des jeunes renforcer la réactivité et la gouvernance du marché de l’EFTP ainsi qu’à l’amélioration de la prestation des services d’EFTP et à la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs prioritaires, ceci à travers la réalisation de plusieurs infrastructures.

A propos de l’ADET : Créée par décret n ° 2021-325 du 30 juin 2021, l’Agence de Développement de l’Enseignement technique (ADET) a pour mission, la coordination, la mise en œuvre, la supervision et le suivi de l’ensemble des projets et programmes relatifs à cette stratégie nationale de l’Enseignement et la Formation techniques et professionnels quelle que soit leur source de financement. Elle accompagne l’institutionnalisation d’une gouvernance du secteur de l’Enseignement et la Formation techniques et professionnels pouvant permettre d’assurer une formation de qualité aux jeunes béninois, garantissant ainsi leur employabilité. Elle conduit l’élaboration des programmes de formation adaptés aux besoins du marché du travail, la formation des enseignants / formateurs de qualité et coordonne la réalisation des études, la mise en place d’infrastructures et des équipements de formation adéquats.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page