.
.

Le triomphe de la vérité

.

Armée béninoise : 1201 jeunes soldats présentés au drapeau au CFMB de Bemberèkè


Vues : 115

Le port de la la fourragère aux jeunes recrues

De quoi s’agit-il : Les nouvelles recrues de l’armée béninoise ont été présentées aux couleurs nationales. C’est lors de la cérémonie traditionnelle qui s’est déroulée le jeudi 10 novembre 2022 au Centre de Formation Militaire de Bemberèkè. Cette étape a été suivie de la remise de fourragères, du pacte, de la promesse des bénéficiaires à servir le pays et à le défendre en toutes circonstances jusqu’au sacrifice suprême. Cette promotion 2022/1 comporte au total 1201 jeunes dont 700 soldats d’actives et 498 jeunes recrutés sur titre (enseignants et aides-soignants). Pendant leur formation qui s’est déroulée au Centre de Formation Militaire de Bemberekè, les jeunes soldats ont reçu les fondamentaux sur l’art militaire, entre autres, la culture militaire générale, les règlements militaires, le combat, l’armement, l’instruction sur le tir au combat, le sauvetage au combat, l’organisation du terrain, le droit humanitaire pour ne citer que ces modules. Au terme de 4 mois de formation, ils sont aguerris et seront déployés pour servir le pays. Parmi les jeunes soldats de la Classe 2022/1, on note  des recrutés sur titre, une première dans l’histoire de l’armée béninoise.

Ce qu’en disent les responsables : En leur présentant le drapeau national, le Ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la Défense Nationale, Alain Fortunet Nouatin a rappelé la charge symbolique. «Ce drapeau est la bannière sous laquelle vous devez désormais servir jusqu’au sacrifice suprême. Il exige en permanence de vous un sens aigu de discipline, de courage et d’honneur», a-t-il laissé entendre. Le ministre Alain Fortunet Nouatin s’est ensuite réjoui du renforcement de l’effectif de l’armée béninoise de 1500 personnes. Une volonté du Chef de l’État, le Président Patrice Talon qui vient mettre non seulement la jeunesse à l’abri du chômage et des risques de tentation en cette période de lutte contre le djihadisme, mais aussi renforce le sentiment de quiétude au sein des populations. Posant la fourragère à ces jeunes soldats le  Commandant CFMB, le Colonel Henri Tozé a déclaré qu’elle n’est pas un simple objet de décoration pour le militaire. «Elle rappelle plutôt les actions d’éclats des régiments et suscite l’émulation dans les rangs. Vous avez l’obligation de renforcer vos connaissances. Soyez fiers de ce que vous êtes devenus et profitez-en», a-t-il indiqué aux jeunes soldats visiblement heureux dans leurs uniformes.

Par ailleurs : Au terme de la cérémonie, les jeunes recrues ont chanté l’hymne nationale et ont défilé dignement devant l’assistance venue les soutenir.

Anselme Houénoukpo

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page