.
.

Le triomphe de la vérité

.

Restriction du droit de grève au Bénin : La CSTB en meeting vendredi


Vues : 53

Nagnini Kassa Mampo, Secrétaire général de la CSTB

Le ton continue de monter dans le rang des syndicalistes qui décrient les lois et textes règlementaires antisociales du gouvernement de la rupture et qui portent atteinte à la vie des travailleurs béninois. Le dernier en date que décrit la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), est la loi sur la grève au Bénin qui étend l’interdiction du droit de grève aux travailleurs de plusieurs secteurs notamment: les secteurs portuaire, aéroportuaire, ferroviaire, l’énergie, l’eau, etc. Une extension de trop pour la CSTB qui crie au ras le bol et prend d’ores et déjà les dispositions pour se faire entendre. A cet effet, elle invite femmes, jeunes et tous les travailleurs de tous secteurs : santé éducation, port, aéroport, transport, artisanat, commerce, le vendredi 11 novembre 2022 à la Bourse du travail de Cotonou, pour dire non à cette nouvelle disposition.

CONFEDERATION SYNDICALE DES TRAVAILLEURS DU BENIN (CSTB)

03 B.P. 932 Cotonou

Tél. : (00229) 67-08-61-14 (00229) 67-40-68-00 (00229) 64-58-00-86 Email : cstbsn@yahoo.fr / Siteweb : www.cstb.bj

APPEL AUX TRAVAILLEURS AU MEETING DU VENDREDI 11 NOVEMBRE 2022 A LA BOURSE DU TRAVAIL DE COTONOU CONTRE LA RESTRICTION DU DROIT DE GREVE ET D’AUTRES DROITS DES TRAVAILLEURS

Camarades travailleurs,

Comme vous le constatez et le vivez tous, sous le régime de la rupture, vos droits acquis sont chaque jour remis en cause : la liberté de manifestation, la liberté d’expression, le droit de grève, la sécurité de l’emploi, et que sais-je encore ?, sont baillonnés. Chaque jour que Dieu fait le gouvernement invente des lois, des textes réglementaires antisociales pour rendre la vie difficile aux travailleurs, à la jeunesse et aux femmes.

Le dernier acte en date est la révision en catastrophe de la loi sur la grève au Bénin qui étend l’interdiction du droit de grève aux travailleurs de plusieurs secteurs notamment: les secteurs portuaire, aéroportuaire, ferroviaire, l’énergie, l’eau, etc.

Plus grave : Aujourd’hui on peut aller en prison au Bénin parce qu’on a fait grève. Même au temps du PRPB on n’a pas connu de pareilles lois. La situation devient donc de plus en plus dramatique. Camarades travailleurs, sommes nous devenus des esclaves dans notre propre pays en plein 21ème siècle ?

Ce sont ces mesures esclavagistes qui aggravent notre misère et la faim dans notre pays. Trop c’est trop!

C’est pourquoi la CSTB invite tous les travailleurs de tous secteurs : santé éducation, port, aéroport, transport, artisanat, commerce, etc., la jeunesse et les femmes à se mobiliser massivement pour un meeting de protestation à la Bourse du travail de Cotonou le vendredi 11 novembre 2022 à 09h pour dire non! à cet esclavage inacceptable des temps modernes dans lequel nous plongent le Président Patrice TALON et son gouvernement.

Sortez nombreux pour participer au meeting.

L’entrée de la Bourse du travail sera libre et gratuite.

TOUS A LA BOURSE DU TRAVAIL LE VENDREDI 11 NOVEMBRE 2022 A 09HEURES

Cotonou, le 04 novembre 2022

Pour le Comité d’organisation

Le Secrétaire Général Confédéral

Nagnini KASSA MAMPO.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page