.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse de doctorat en Sociologie: Imorou Assan Aoudou dans la cour des grands


Vues : 50

Imorou Assan Aoudou, nouveau docteur

Le mardi 25 octobre 2022 sur le campus d’Abomey Calavi, a eu lieu la soutenance de thèse de Imorou Assan Aoudou sur le thème: « Islam et SIDA à Djougou : Acteurs et logiques ». Après avoir convaincu le jury, il a braillement décroché son grade de docteur avec la mention très honorable et les félicitations du jury.

Qu’est-ce qui est important : Analyser l’influence des doctrines islamiques et les logiques des acteurs sur l’adoption de comportements sexuels à risque face au Vih/Sida. C’est l’objectif de la thèse défendue par Imorou Assan Aoudou. L’impétrant a mené ses travaux de recherche sous la direction du professeur Dodji Amouzouvi, professeur titulaire à l’Uac. Le jury a été présidé par le Professeur Albert Nouhouayi, professeur titulaire Émérite. Outre lui et le directeur de la thèse le Professeur Dodji Amouzouvi, siègent quatre examinateurs dont le Professeur Pitaloumani Gnakou Ali, le Docteur Padabo Kélèm Tata, le Docteur Fabien Affo et le Docteur Karl Nassi.

Que retenir de la thèse : Dans son travail, Imorou Assan Aoudou a fait une analyse complète de l’influence des doctrines islamiques et les logiques des acteurs sur les comportements sexuels à risque face au VIH / SIDA. Le candidat s’est appesanti sur la commune de Djougou, qui est une zone hautement islamisée et où la prévalence au VIH est au-dessus de la moyenne nationale. Il soutient que les différentes interprétations des enseignements coraniques et les stratégies des acteurs alimentent l’adoption de comportements sexuels à risque actions for au VIH SIDA et ce après avoir interviewé plus de 155 fidèles musulmans. Les résultats obtenus ont abouti à la conclusion que dans cette partie septentrionale du Bénin, la religion islamique dans sa pratique locale a bien un lien avec la forte prévalence de cette infection au Vih/Sida. La contamination par le Vih/Sida est, à en croire le candidat, pour certains enquêtés, envisageable et non maîtrisable par la volonté humaine.
Dans cette logique, il a observé que « pour prévenir l’infection par le Vih/Sida, les acteurs utilisent diverses stratégies comme le mariage des célibataires, le recours à la polygamie, le double mariage par les femmes migrantes, le port du voile et la promotion des écoles coraniques et franco-arabes ». Par contre, la majorité d’entre eux rejettent la promotion du dépistage et du port correct du préservatif.

L’observation du jury : L’appréciation des membres du jury montre que le candidat a abordé un travail de recherche qui reste un plus pour l’avenir des chercheurs en sociologie au regard du sujet qu’il a traité. Une étude scientifique faite selon des approches méthodologiques y compris des entretiens avec des détenteurs enjeux au niveau communautaire. Ils ont également laissé des commentaires pour une amélioration de la qualité du document présenté. Au terme de la délibération, le jury a procédé à la cérémonie de port de toge au tout nouveau docteur suivi des séances de photos.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page