.
.

Le triomphe de la vérité

.

Installation du bureau de la 5ème mandature de la CFU : Rafiatou Mamadou prend officiellement les rênes de l’association


Vues : 11

Photo de famille au terme de la rencontre

Les femmes de l’Union des professionnels des médias du Bénin se sont réunies dans la soirée du samedi 29 octobre 2022 pour l’installation de la cinquième mandature du bureau de leur cellule. En prélude à cette cérémonie qui s’est déroulée à l’hôtel HPC de Cotonou, une formation leur a été faite pour renforcer leur capacité.

De quoi s’agit-il: Contribuer à l’épanouissement des femmes des médias et faire respecter leur droit et devoir, tel est le but de la création de la cellule des femmes de l’Union des professionnels des médias (CFU). Créé depuis 2011, ce creuset des femmes des médias vient de procéder à l’installation officielle des membres du bureau de la cinquième mandature. Cette cérémonie organisée autour du thème : « Osons reconnaître les valeurs de la femme, » a réuni  plusieurs femmes des médias venues des quatre coins du pays.

Qu’est ce qui s’est passé : En prélude à la cérémonie d’installation, la secrétaire chargée des formations, Monaliza Paloma Hounnou a entretenu ses consœurs sur les enjeux et les défis du militantisme associatif : le cas de la CFU. A cette occasion, elle a expliqué l’intérêt d’être dans une association comme la CFU. Dans sa communication, elle a rassuré les membres du creuset qu’il y a  plus à gagner qu’à perdre quand on est militante de la CFU. Selon elle, la CFU représente une occasion pour les femmes des médias de créer un réseautage pour une solidarité agissante. En ce qui concerne les défis du militantisme, elle les a résumés en trois leviers. Il s’agit d’être à l’écoute des informations et des autres en vue de la solidarité, être de bonne militante en étant des leaders et œuvrer pour une meilleure visibilité de la cellule et enfin le troisième levier est de faire en sorte que l’humilité incarne les valeurs des femmes de la cellule. Après cette formation, les anciens membres du bureau ont fait la lecture des textes, rappelé la genèse de la CFU et la lecture des prérogatives de chaque membre du bureau nouvellement élu. Après cette étape, les 7 membres ont été officiellement installés par le représentant de la présidente de l’UPMB, Augustin Gbodou.

Ce qu’en disent les participants: Le représentant de la présidente de l’UPMB, Zakiath Latoundji, a félicité les nouveaux membres élus pour leur détermination ainsi que leur courage à embrasser le métier noble de journaliste. Augustin Gbodou a par ailleurs reconnu tous les mérites de ces femmes professionnelles des médias. « En période de paix, vous êtes là, en période de crise, on vous voit et même en période de guerre vous êtes présentes à nos côtés. Sans la femme, le métier de journaliste ne peut exister», a-t-il fait savoir. Il a pour finir invité les femmes de la CFU à défendre ensemble avec l’UPMB, les intérêts des journalistes béninois. Une promesse qu’a faite la nouvelle coordonnatrice Rafiatou Mamadou qui a d’abord remercié toute l’assistance particulièrement la présence représentative des hommes. Selon elle la 5eme mandature dont elle a la charge de coordonner ne peut évoluer sans la participation des femmes mais également des hommes. «Je vous invite à la solidarité, je veux que notre mandature soit particulière, battante. Nous avons toutes les armes pour réussir », a-t-elle martelé avant de rappeler la vision de la CFU. A la croire, la vision de cette cellule est de mettre une solidarité au sein des femmes des médias et œuvrer à ce qu’elles évoluent dans le métier. Elle a pour finir formulé une doléance auprès de la corporation mère qu’est l’UPMB de les aider à avoir un local pour leur cellule.

Qui sont les membres: Elles sont au nombre de 7 membres élues pour trois ans renouvelables une seule fois. Il s’agit de la coordinatrice, Rafiatou Mamadou la coordinatrice adjointe, Rosemonde Tchiakpè,  la secrétaire à la coordination et à l’organisation, Pétroni Lokossou, la secrétaire chargée des finances, Chantale Sèkloka, la secrétaire aux affaires syndicales, Flore Gnimanssou, la Secrétaire chargée des Affaires Juridiques et Contentieux, Mamatou Lawani et enfin celle chargée des formations au sein de la cellule, Monaliza Paloma Hounnou.

Assise A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page