.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère session statutaire de l’assemblée consulaire de CMA-Bénin : Le collectif budgétaire 2022 adopté


Vues : 52

Le Président de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin, Imorou Soufiyanou

Le Président de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin, Imorou Soufiyanou, a procédé à l’ouverture de la première session ordinaire rassemblant l’ensemble des 80 élus consulaires.  C’était le lundi 31 octobre dernier en présence du Directeur de Cabinet du Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Édouard Sehlin.

De quoi s’agit-il : Un mois après leur installation, les élus de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin se sont retrouvés à l’occasion de leur première session ordinaire pour échanger sur l’atteinte des objectifs qui leur a été fixés. Au cours des travaux de cette première session, les élus consulaires ont procédé à l’examen et l’adoption du collectif budgétaire au titre de l’année 2022, l’examen et l’adoption du budget de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin pour le compte de l’année 2023 et l’installation des différentes commissions techniques et permanentes.

Que disent les autorités : A cette séance, le Président de la Chambre a rappelé à ses collègues que la mise en place de la CMA-Bénin est la preuve de l’importance et de la grande vision que le Président de la République  Patrice Talon a pour le secteur de l’artisanat. « Le Gouvernement a joué sa partition. Il nous revient, en notre qualité de mandataire des acteurs du secteur artisanal dans leur diversité, de jouer notre partition afin de contribuer à impulser le mieux-être des artisanes et artisans et à accélérer l’évolution et le développement des entreprises artisanales », a dit le président de la Chambre Imorou Soufiyanou. Le représentant du ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Édouard Sehlin n’a pas hésité à rappeler aux élus consulaires, la mission et le rôle assignés à cette nouvelle chambre qui porte dans sa structuration et la volonté politique qui l’accompagne, les ambitions du Bénin pour le secteur de l’artisanat. « La Chambre des Métiers et de l’Artisanat défend et protège les intérêts généraux de l’artisanat béninois et assure la promotion du secteur de l’artisanat. Elle est désormais le bras armé de l’État pour développer et mettre en œuvre des actions en faveur de l’artisanat », a souligné le représentant du ministre Modeste Tihounté Kérékou.

Par ailleurs : Pour assainir le secteur de l’artisanat au Bénin, le gouvernement a entrepris plusieurs réformes dont l’une est l’aboutissement de l’élection des membres de l’assemblée consulaire de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin. Au nombre de 80, ces élus consulaires ont été installés officiellement le mardi 27 septembre 2022 à Cotonou.

Assise. A

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page