.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse en sociologie à l’Uac: Abdoulaye Oumonrou accède au grade de docteur


Vues : 1031


L’Université d’Abomey-Calavi a un nouveau docteur en sociologie de la criminalité. Il s’agit de Abdoulaye Oumonrou, qui a soutenu publiquement le vendredi 28 octobre 2022, sa thèse de doctorat à l’Ecole Doctorale Pluridisciplinaire, Espace, Culture et Développement (EDP-ECD).

Qu’est-ce qui est important : Abdoulaye Oumonrou est désormais docteur de l’Université d’Abomey-Calavi. Il a été élevé à ce grade au terme de sa soutenance de thèse portée sur le thème : « Frontières, mobilités et le vécu de la nouvelle forme de criminalité dans les espaces frontaliers de Nikki et de Kalalé au Nord Est du Bénin ». A l’issue de sa présentation, le jury lui a décerné la mention très honorable et l’a déclaré digne de grade de docteur de l’Université d’Abomey-Calavi en sociologie dans l’option sociologie de la criminalité.
Qui sont les membres du jury : C’est le professeur Moussa Gibigaye, professeur titulaire à l’Uac, qui a présidé le jury de cette soutenance, composée de six membres dont trois examinateurs. Au nombre de ces examinateurs, Charles Lambert Babadjidé, professeur titulaire à l’Uac ; Edinam Kola, professeur titulaire de Lomé et Koffi Kpotchou, Maître de Conférences à Lomé. La thèse a été réalisé sous la direction du professeur Abou-Bakari Imorou et Joseph Sahgui Maître de Conférences, qui sont des rapporteurs et membres du jury.

De la thèse défendue : Exposant les fruits de ses travaux de recherche, l’impétrant Abdoulaye Oumonrou a expliqué que la criminalité est un problème social qui persiste dans les communautés malgré les dispositions sécuritaires mises en place. Ce phénomène, de son point de vue, laisse les populations dans un sentiment de peur et d’insécurité. Raison pour laquelle le candidat s’est donné pour objectif dans sa recherche, d’analyser les facteurs sociaux explicatifs des actes criminels dans les zones frontalières de Nikki et de Kalalé. La recherche s’est appuyée sur des techniques telles que la recherche documentaire, l’observation directe et les entretiens semi-structurés. Sur un échantillon de 222 informateurs interviews, il s’est servi du déterminisme comme modèle d’analyse des résultats. Les résultats obtenus montrent qu’il y a un dysfonctionnement des dispositifs sécuritaires dans les zones frontalières. Ce qui offre une marge de manœuvre favorable aux groupes armés terroristes. L’impétrant trouve aussi que les conditions de vie précaire des communautés de la zone de recherche favorisent l’introduction des groupes criminels. « La porosité des frontières et l’existence des voies de contournement constituent des facteurs qui militent en faveur des groupes criminels », a-t-il fait savoir.

Quelle est l’observation du jury : Le jury a trouvé que le sujet est intéressant et d’actualité. L’impétrant selon le président du jury, a fait des efforts louables de collectes et de traitement des données empiriques assorties des résultats satisfaisants et exploitables. Néanmoins, il a insisté sur des éléments de fonds et de forme à corriger. « C’est une thèse de bonne facture parce que les résultats auxquels le candidat a abouti en termes d’installation des nouveaux terros de criminalité que ce soit au Bénin, au Togo, au Burkina-Faso, au Niger etc. », a dit l’examinateur Koffi Kpotchou. Pour lui, c’est une thèse qui devrait servir aux gouvernants en matière de prise de décision parce que le candidat a largement discuté des causes. Parmi les causses, le professeur a cité entre autres la pauvreté, le chômage des jeunes et aussi les mouvements de transhumance.

Par ailleurs : Le tout nouveau docteur Abdoulaye Oumonrou a promis poursuivre les recherches dans ce sens. « Nous allons continuer par toujours travailler dans cette thématique afin d’approfondir notre connaissance dans ce domaine », fait-il savoir.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page