.
.

Le triomphe de la vérité

.

Délivrance du certificat de résidence aux candidats : Jacques Ayadji dénonce les manèges de certaines mairies


Vues : 13

Jacques Ayadji, Président du parti Moele-Bénin

Le certificat de résidence est l’une des pièces maitresse pour la constitution des dossiers de candidature pour les législatives de janvier 2023. A quelques jours du lancement des déclarations de candidature, pour ce scrutin, les potentiels candidats du parti Moele-Bénin s’activent pour la constitution de leurs dossiers mais rencontrent lors de leurs démarches des difficultés liées à l’acquisition de cette pièce par les mairies. C’est dans le but donc de dénoncer ces mairies, que le président du parti Moele-Bénin, Jacques Ayadji a organisé une conférence de presse ce lundi 24 octobre 2022 pour mettre à témoin les différentes institutions en charge des élections telles que la Cena sur ce problème.

 « Il y a comme une intention à peine voilée, d’empêcher Moele-Bénin de participer aux élections de janvier 2023 », un constat du président Jacques Ayadji qui a martelé devant les hommes de médias que certaines mairies refusent de délivrer les certificats de résidence aux potentiels candidats de Moele-Bénin sous de fausse prétexte. Avec maintes preuves à l’appui, il a vivement dénoncé ce comportement véreux des autorités communales. « Il y a des communes qui disent que le candidat n’est pas né au Bénin donc son dossier est rejeté comme si un béninois doit forcément être né au Bénin avant de recevoir ce papier », se demande le premier responsable du parti. Selon le leader Jacques Ayadji, le certificat de résidence délivrée par certaines mairies n’est pas en conformité́ avec la formule exigée par la Cena. Il a tout de même rassuré les candidats et militants de Moele-Bénin que « chacun des 218 candidats du parti Moele-Bénin aura son certificat de résidence ». Pour lui, il n’y a pas d’éventualité pour que les candidats de sa formation politique n’obtiennent pas cette pièce.

Le président Jacques Ayadji a pour finir remercié l’Anip pour les efforts qu’elle fait en étant à l’écoute des partis politiques, la Direction Générale des Impôts qui facilite la tâche aux candidats et également le ministère de la justice à travers sa direction qui délivre sans craintes les casiers judiciaires aux candidats. Il faut noter que Jacques Ayadji était en compagnie de la 1ère vice-présidente du parti, de la trésorière générale, du SG et du Directeur de cabinet du président du parti.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page